Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : adaptez votre assurance à votre profil

Mise en ligne le 15/10/2015 à 08:42

Assurance emprunteur : adaptez votre assurance à votre profil

Les garanties de l'assurance emprunteur ne sont pas les mêmes selon que l’on achète seul ou à deux, une résidence principale ou un investissement locatif. La situation professionnelle et l'état de santé change aussi le montant de la prime. 

L’assurance emprunteur n’est pas la même pour tout le monde. L'acquéreur de sa résidence principale devra veiller à sécuriser le mieux possible son achat avec les garanties décès, perte totale d’autonomie et incapacité permanente de travail, une couverture en cas d’ITT (incapacité de travail temporaire).Donc s’il est malade et ne peut plus exercer son métier, l'assurance emprunteur prendra en charge ses mensualités.

En revanche, les garanties évoquées seront moins utiles à l’investisseur qui veut financer un logement pour le louer : même si son état de santé l'empêche de travailler, il continuera à percevoir le loyer pour rembourser l'emprunt.

Pour information, la plupart des contrats d’assurance emprunteur excluent les maux de dos, donc souscrire l’option «psy-dos» est conseillé aux emprunteurs qui exercent un métier à risque. Même s’il faut pour cela accepter une majoration de la prime.

Enfin, quand deux personnes s’endettent pour acquérir un logement, elles doivent s’assurer proportionnellement à leurs parts respectives dans le crédit immobilier. Mais rien n'empêche de s’assurer pour la totalité du capital soit 100% sur chaque emprunteur. Ainsi, si l’un des assurés décède, l'assureur remboursera à la banque tout le capital restant dû sur le crédit immobilier et le vivant ne devra plus rien. A contrario, si chaque co-emprunteur se couvre seulement à hauteur de 50 % du capital, l’assureur remboursera seulement la moitié du capital si l’un d’eux disparaît.