Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : changer n'est pas si facile… mais il faut le faire !

Mise en ligne le 21/10/2015 à 14:01

Assurance emprunteur : changer n'est pas si facile… mais il faut le faire !

La loi Hamon devait faciliter la mise en concurrence de l’assurance emprunteur liée aux prêts immobiliers. Mais dans la réalité, les choses ont du mal à évolué, la faute aux établissements préteurs (banques) qui trainent des pieds.

Avant la loi Hamon, c’était à la signature du prêt immobilier qu’avait lieu la négociation de l’assurance emprunteur. Désormais, les emprunteurs ont un délai d’un an à  la signature du prêt pour le faire, mais pour cela, ils doivent prouver que les conditions sont identiques aux conditions de la banque assureur.

Toutefois le cabinet de conseil BAO dit que rien a changé, le taux de souscription d’un contrat autre que celui proposé par la banque est reste bloqué à 15%.

Au 1er octobre 2015, toutes les banques étaient censées qualifier leurs assurances en fonction de 11 garanties standardisées sur 18. Mais pratiquement aucun établissement bancaire se s'est mis en conformité, bien que le Comité consultatif du secteur financier pense que tout va finir par rentrer dans l’ordre... A suivre !