Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : comment adapter ses quotités ?

Mise en ligne le 09/03/2018 à 08:19

Assurance emprunteur : comment adapter ses quotités ?

Depuis le 1er janvier, il est possible de résilier son contrat de groupe souscrit dans votre banque pour un contrat individuel assurance emprunteur présentant des garanties équivalentes, et ce tous les ans à date d’anniversaire du contrat en cours. Cette délégation vous permettra de réaliser des économies importantes.
 
Dans le cas où vous avez contracté un prêt immobilier à deux, il peut être intéressant de bénéficier de la délégation d’assurance afin de réajuster la répartition de votre couverture d’assurance emprunteur.
Le choix de votre quotité revêt un caractère important car elle fixe votre niveau de garantie et donc la tarification qui en découle. C’est donc l’occasion de posséder une couverture plus efficace pour un tarif moins élevé que ceux pratiqués par votre banque.
 
Les quotités correspondent à la part du prêt que vous avez assurée par emprunteur. Ainsi, il vous est possible de souscrire une quotité de 100% pour chacun des emprunteurs. Cela permet de rembourser intégralement le prêt immobilier en cas de décès d’un des emprunteurs. Il s’agit de la formule la plus efficace et donc la plus onéreuse.

D’autre formules vous sont proposées, comme la quotité à 50% chacun. En cas de décès d’un emprunteur, le second devra rembourser la moitié des mensualités. En cas d’invalidité, les mensualités seraient divisées par deux.
La fixation de la quotité doit prendre en considération le bien immobilier, les revenus du couple, l’état de santé des emprunteurs et  les volontés de répartitions des protections (60%/40% ; 70%30% ou 50%/50%).
 
Dans le cas où les revenus au sein du couple sont inégalitaires ou que l’un des emprunteurs est malade, il convient de souscrire une assurance emprunteur individuelle, qui sera plus personnalisée et adaptée au profil des emprunteurs.
 
Un changement de situation personnelle comme la naissance d’un enfant ou professionnelle (augmentation des revenus) peut être l’occasion de modifier vos quotités pour les ajuster à votre nouvelle situation. Vous pouvez donc le faire en changeant d’assurance emprunteur ou en conservant le même contrat et négocier avec votre conseiller.