Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : comment bien choisir son contrat ?

Mise en ligne le 29/05/2019 à 07:08

Assurance emprunteur : comment bien choisir son contrat ?

L’assurance emprunteur est devenue un élément incontournable lors d’une demande de prêt immobilier. Bien que l’organisme prêteur propose une assurance, depuis 2010 il est possible d’opter pour un contrat individuel grâce à la loi Lagarde. Comparer les offres est devenu primordial pour trouver un contrat vraiment adapté au profil de l’emprunteur.
 
            Une assurance non obligatoire mais essentielle
 
Lors de la souscription d’un crédit immobilier, la banque propose à l’emprunteur de souscrire une assurance de prêt. Les assurés étant la plupart du temps peu ou pas informés, ils optent dans plus de ¾ des cas pour l’assurance de groupe alors que celle-ci ne propose pas de garanties sur-mesure. En effet, lorsqu’un organisme prêteur propose une assurance, cette dernière est identique pour l’ensemble des emprunteurs, les contrats étant conçus pour « s’adapter » au plus grand nombre.
 
Rappelons cependant que l’assurance de prêt n’est pas obligatoire pour contracter un crédit. Or, cette opération présentant de grands risques pour les établissements prêteurs, nombreux sont ceux qui en font une condition d’octroi. C’est pourquoi elle est systématiquement proposée lors d’une demande de crédit.
 
            Un changement d’assurance facilité
 
L’assurance emprunteur pouvant représenter jusqu’à un tiers du coût total du crédit, comparer les différentes offres présentes sur le marché peut permettre de réaliser des économies substantielles, d’autant plus que le changement d’assurance emprunteur a été facilité par les lois Lagarde (2010) et Hamon (2014) ainsi que l’amendement Bourquin (2018).
 
De ce fait, les jeunes emprunteurs, notamment les primo-accédants, qui présentent peu de risques ont plutôt intérêt à souscrire un contrat individuel en délégation d’assurance. L’avantage de ce type d’assurance est que, contrairement à celle de groupe, elle est adaptée aux besoins de l’emprunteur. De plus, les primes sont davantage intéressantes puisqu’elles se situent entre 0,1% et 1,50% du capital emprunté.
 
            Bien étudier son contrat pour une couverture optimale
 

Avant de choisir un contrat d’assurance, il faut étudier le niveau de couverture proposé. Le contrat doit au minimum comprendre les garanties décès et perte totale et irréversible d’autonomie.
 
Par ailleurs, lire l’ensemble des clauses est primordial puisque les contrats peuvent inclure des délais d’attente, de carence ou encore de franchise. Ceux-ci ne doivent en aucun cas être négligés car ils peuvent retarder la date de prise d’effet de l’assurance ce qui implique que vous ne serez pas couvert pendant la période antérieure.