Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : comment est calculée la cotisation ?

Mise en ligne le 17/04/2018 à 10:19

Assurance emprunteur : comment est calculée la cotisation ?

Lors de votre passage à la banque pour la souscription d’un prêt immobilier, il vous sera demandé de souscrire à une assurance emprunteur. Cette dernière n’est autre que l’assurance de prêt permettant de vous garantir le paiement des mensualités de votre prêt en cas d’accident. Elle permet également à la banque de se prémunir contre les risques de défaut de l’emprunteur (décès, invalidité, incapacité et chômage).

De nombreux emprunteurs se demandent donc comment est calculée l’assurance de leur crédit immobilier, et ce sur quoi la banque se base pour établir son montant. Le calcul peut se faire lors de la souscription d’un nouveau prêt immobilier, ou lors d’un changement d’assurance.

Dans un premier temps, les établissements bancaires vont prendre en compte, soit le montant du capital emprunté, soit le montant du capital restant dû. Puis elle va étudier différents critères inhérents à l’emprunteur : son âge, son état de santé, ses pratiques sportives, s’il est fumeur ou non, son activité professionnelle, ainsi que la durée de son emprunt.

La mensualité de l’assurance de prêt est donc propre à chaque emprunteur, du fait de la prise en compte de ces critères. Certains verront donc leur assurance majorée si la banque estime qu’ils représentent un certain risque comme les fumeurs par exemple, ou les personnes pratiquant des sports extrêmes.

Faire jouer la concurrence est le moyen le plus probant pour obtenir une mensualité d’assurance de prêt plus intéressante que celle proposée à la base par votre banque, et réaliser de nombreuses économies. De plus, sachez que si vous êtes déjà souscripteur d’une assurance emprunteur, vous pouvez résilier annuellement votre contrat grâce à l’amendement Bourquin, pour en souscrire un nouveau, proposant au moins des garanties équivalentes, mais à un prix plus avantageux.