Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : faites attention aux délais de carence et de franchise !

Mise en ligne le 03/08/2018 à 06:41

Assurance emprunteur : faites attention aux délais de carence et de franchise !

L’assurance emprunteur vous couvre, ainsi que votre établissement prêteur, face à différents risques de la vie comme : le décès, l’incapacité ou l’invalidité, entraînant alors votre impossibilité à exercer une activité professionnelle, et donc à percevoir les revenus permettant le remboursement de votre prêt immobilier.

Parmi les particuliers ayant dû faire face à un accident, et ayant alors fait fonctionner leur assurance emprunteur afin de prendre le relais sur leurs remboursements, certains ont eu quelques surprises. En effet, la plupart des assureurs prévoient des délais de franchise et de carence lorsque certaines garanties du contrat sont activées. Ces délais correspondent donc à la période pendant laquelle l’emprunteur n’est pas couvert par son assurance, et il convient alors de les connaître. 

Le délai de franchise est fixé librement par les compagnies d’assurances, et concerne le plus souvent les garanties décès, invalidité et perte d’emploi. Pendant 3 à 6 mois, les dommages dont est victime l’assuré ne sont alors pas pris en charge par son contrat d’assurance de prêt, et aucune indemnisation ne lui est alors versée.

De son côté, le délai de carence correspond au temps pendant lequel l’emprunteur n’est pas couvert par son assurance emprunteur, après sa souscription, et ce pendant 6 à 12 mois. Autrement dit, si un accident survient dans l’année suivant la signature de votre assurance emprunteur, cette dernière ne prendra pas en charge vos mensualités de prêt si vous ne pouvez plus les rembourser. Les assureurs fixent également librement ce délai de carence.

Toutefois, les délais de franchise et de carence inscrits dans votre contrat peuvent être négociés. Pour autant, il reste difficile d’obtenir un accord avec les banques et les assureurs individuels pour la diminution de ces délais. Pour éviter d’être pendant une trop longue période sans couverture, n’hésitez pas à comparer les délais inscrit sur les différentes offres que vous avez pu obtenir, et donc à faire jouer la concurrence. 

Enfin, si vous avez déjà souscrit une assurance, vous pouvez toujours la résilier à sa date anniversaire, grâce à l’amendement Bourquin, afin d’obtenir un nouveau contrat plus adapté à vos besoins. Il vous suffit juste d’obtenir des garanties au moins équivalentes à celles de votre précédent contrat, et de bien respecter les délais.