Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : hausse des demandes chez les établissements non bancaires

Mise en ligne le 02/06/2015 à 11:59

Assurance emprunteur : hausse des demandes chez les établissements non bancaires

Depuis le début de l’année, la loi Hamon permet de changer d’assurance emprunteur pendant un an après l’obtention du prêt immobilier. La baisse des taux des crédits immobiliers a mis en avant le cout de l’assurance emprunteur. Ainsi les acquéreurs font plus attention aux couts de leur prime d’assurance. Cette ouverture à la concurrence a poussé les acheteurs à comparer les prix, les établissements non bancaires sont d’ailleurs de plus en plus sollicités pour assurer le prêt immobilier.


C’est augmentation est égale à 380% sur un an. On peut d’ailleurs observer de véritables différences entre les établissements, grâce à ce constat les acquéreurs sont poussés à faire jouer la concurrence afin de faire baisser le cout d’acquisition de leur bien et gagner du pouvoir d’achat. 9 demandes de délégations sur 10 sont d’ailleurs acceptées par les banques. Comme pour la renégociation de prêt, la changement d’assurance emprunteur permet de véritable économies sur l’acquisition d’un bien immobilier.