Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : jouons la concurrence

Mise en ligne le 30/03/2017 à 16:32

Assurance emprunteur : jouons la concurrence

L'assurance emprunteur est souscrite pour garantir un prêt immobilier. Elle permet d’être assuré en cas de décès et d’invalidité. Mais si l’un de ces événements survient, l'assureur rembourse les échéances du crédit immobilier, en totalité ou en partie selon la quotité sur chaque emprunteur. 

Malgré les lois Lagarde 2010 et Hamon 2014, la concurrence sur le marché de l’assurance emprunteur peine. Si les emprunteurs peuvent désormais souscrire une assurance de prêt différente de celle qui leur a été proposée par leur banque, ou en changer jusqu’à un an après sa souscription, les banques ont multiplié les prétextes pour rendre caduques ces droits.

Avec le vote de la résiliation annuelle, les nouveaux contrats, signés à partir du 1er mars 2017, pourront être renégociés directement. Mais il faudra attendre le 1er janvier 2018 pour pouvoir résilier chaque année les contrats en cours.

Le but de ce projet de loi est d’accélérer la concurrence entre les banques et les assureurs spécialistes de l’assurance emprunteur afin de permettre aux emprunteurs de réaliser des économies et donc d'augmenter le pouvoir d'achat des Français.