Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : la garantie perte d’autonomie est indispensable

Mise en ligne le 08/09/2018 à 07:12

Assurance emprunteur : la garantie perte d’autonomie est indispensable

Pour tous les profils d’emprunteurs, la garantie PTIA figure obligatoirement dans votre contrat d’assurance emprunteur. Cette garantie permet aux personnes ayant subi un problème de santé provoquant une perte de l’autonomie.

Pour les assureurs, cela signifie que la personne concernée doit être accompagnée d’une personne tierce afin de réaliser des actions du quotidien comme se nourrir, se laver ou encore se déplacer. Une fois l’emprunteur à la retraite, cette garantie PTIA est remplacée par la garantie dépendance.

Grâce à cette garantie, l’organisme d’assurance prend en charge entièrement le capital restant du prêt immobilier et le rembourse à la banque prêteuse.
Le montant des cotisations de la garantie PTIA représentait 27% des cotisations totales de l’assurance emprunteur en 2017, soit 5% de hausse par rapport à 2016.
La perte d’autonomie doit être validée par un médecin. En fonction de l’expertise médicale, il existe trois couvertures différentes.

Lorsque l’invalidité est supérieure à 66%, on parle d’invalidité permanente totale (IPT). L’assureur rembourse alors toutes les mensualités restantes. Dans le cas où le prêt a été contracté par plusieurs emprunteurs, l’assurance ne rembourse que la part proportionnelle des mensualités de l’emprunteur invalide.

Si l’invalidité se situe entre 33 et 65%, on évoque une invalidité permanente partielle (IPP). La prise en charge de l’assureur est donc partielle et proportionnelle aux revenus de l’assuré.
Si l’invalidité est inférieure à 33%, aucune aide n’est proposée.

Lors de la signature du contrat, il est indispensable d’étudier toutes les garanties possibles afin de souscrire celles qui sont les plus adaptées à votre situation professionnelle et personnelle.