Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : la mauvaise volonté des banques !

Mise en ligne le 08/11/2016 à 13:53

Assurance emprunteur : la mauvaise volonté des banques !

Une enquête effectuée entre août et octobre 2015 par la DGCCRF sur la liberté de choix de l'assurance emprunteur, met en évidence la mauvaise volonté de plusieurs banques à appliquer la loi Hamon. Cette réforme de l'assurance emprunteur via la loi Hamon et bientôt la loi Sapin 2 a pour but de stimuler la concurrence entre assureurs et faire baisser les tarifs de l'assurance emprunteur auprès des emprunteurs.

Pour rappel, la loi Hamon permet de changer d'assurance emprunteur durant les 12 mois l'obtention d'un prêt immobilier.

Selon une étude menée par le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF) au cours de ces derniers mois, les banques ont toutefois fait des efforts sur la liberté des consommateurs et sur le cout de l'assurance groupe.

Toutefois, si les contrats s'améliorent, les consommateurs ne font pas jouer davantage la concurrence. Selon les banques, la part des contrats de groupe a encore progressé entre 2015 et 2016. Et pour cause : 38 % des répondants à l'enquête estiment que les consommateurs ne sont pas suffisamment informés et jugent nécessaire de publier un dépliant d'information, sous l'égide du CCSF.

N'attendez plus pour faire appel à Le-Partenaire.fr courtier en assurances afin de vous accompagner pour souscrire une assurance emprunteur au meilleur prix et aux meilleures conditions (jusqu'à 70% d'économie sur l'assurance groupe des banques).