Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : les Français prêts à changer de contrat

Mise en ligne le 05/04/2018 à 16:48

Assurance emprunteur : les Français prêts à changer de contrat

Depuis le 1er janvier et l’amendement Bourquin, il est possible de changer son contrat d’assurance emprunteur tous les ans à la date d’anniversaire du contrat. Il s’agit d’une nouvelle qui a bouleversé le marché de l’assurance emprunteur puisque les banques détenaient jusqu’ici 85% de part de marché. Les organismes bancaires compensaient ainsi la baisse des taux crédits immobiliers sur les taux assurance emprunteur. Les banques sont donc les grandes perdantes de cet amendement, qui a pour but de favoriser les emprunteurs pour leur faire réaliser des économies.

Une étude menée auprès de nombreux propriétaires montre que 78% d’entre eux souhaitent bénéficier de cette réforme. Lorsque cette même question a été posée en novembre 2017, donc avant l’entrée en vigueur de la loi Bourquin, seulement 33% des personnes interrogées souhaitent changer leur contrat d’assurance emprunteur. C’est donc un signe que la nouvelle a bien été diffusée et qu’elle serait bénéfique pour de nombreux emprunteurs.

Le changement d’assurance de prêt se fera donc au bénéfice des assureurs proposant les offres les plus attractives. Toujours selon l’étude, on estime à 25% le nombre d’emprunteurs prêts à faire jouer la concurrence entre les différentes compagnies d’assurance pour une économie comprise entre 100 et 1 000 € sur la totalité de l’emprunt. Ils sont 68% à vouloir changer leur contrat pour une économie inférieure à 5 000 €.

La possibilité de réaliser des économies en changeant de contrat d’assurance emprunteur est réelle, ce qui diminue le coût total de l’emprunt.

Néanmoins, selon votre profil il peut être plus judicieux de ne pas changer votre contrat, notamment si vous êtes âgés car les risques de décès augmentent ce qui ferait progresser le coût de votre assurance emprunteur.