Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : les jeunes sont moins bien informés que leurs aînés

Mise en ligne le 31/08/2018 à 08:34

Assurance emprunteur : les jeunes sont moins bien informés que leurs aînés

L’assurance emprunteur a connu de profonds changements législatifs depuis quelques années. Certaines Loi ont été votées depuis 2010, afin d’ouvrir ce marché à la concurrence, et surtout favoriser les consommateurs. Si de nombreux emprunteurs sont au courant de leur droit de résilier leur contrat d’assurance de prêt annuellement, les plus jeunes, aussi appelés les Millenials, sont les moins bien informés.

En effet, depuis le 1er Janvier 2018, les souscripteurs d’un prêt immobilier ont désormais le droit de résilier annuellement leur assurance de prêt pour la souscription d’un nouveau contrat, afin d’obtenir de meilleures garanties, et un tarif plus avantageux.

Selon une récente étude réalisée par OpinionWay, seuls 46 % des moins de 35 ans connaissent leurs droits en matière d’assurance emprunteur.

Pourtant, il leur est possible de réaliser de nombreuses économies sur cette couverture systématiquement requise par les banques. Dans certains cas, ce sont 70 % d’économies qui peuvent être réalisées. Pour rappel, cette assurance peut représenter jusqu’à 30 % du coût total d’un crédit immobilier ! 

Parmi les emprunteurs au courant de leur nouveau droit, certains n’ont pas franchis le cap du changement de contrat, faute d’informations, d’après eux. En majorité, ce sont également les contraintes que fixent les établissements bancaires lors d’un éventuel changement de contrat, qui sont évoquées par 46 % des personnes interrogées.

37 % d’entre elles parlent même de l’incertitude liée au montant des économies à réaliser. Certaines personnes pensent toujours qu’elles restent moindres par rapport à une réduction du taux de crédit immobilier de leur offre.

Une partie des sondés parlent aussi du temps nécessaire à la recherche d’offre d’assurance emprunteur. Pour cela, sachez que certains courtiers proposent leurs services de courtage pour la recherche de cette dernière. Ce professionnel de son domaine apport alors un réel gain de temps, et fort de son expérience, peut négocier afin d’obtenir des conditions plus avantageuses en fonction des profils d’emprunteurs.

Enfin, sachez que les démarches de résiliation sont assez simples. Il suffit seulement d’adresser un courrier recommandé avec accusé de réception à son assureur, dans un délai de 2 mois avant la date anniversaire du contrat, et d’avoir au moins des garanties équivalentes au précédent. Ce sont les seules conditions pour lesquelles une banque peut refuser la demande de résiliation de son client.