Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : les pièges à éviter lors de la souscription

Mise en ligne le 26/07/2018 à 06:37

Assurance emprunteur : les pièges à éviter lors de la souscription

Chaque emprunteur qui s’est vu consentir un prêt immobilier par sa banque souhaite obtenir un contrat d’assurance emprunteur efficace et au meilleur tarif. Pour autant, tout comme la recherche de financement, trouver le contrat qui satisfait le plus ses besoins et ses attentes relève parfois du défi. Il est alors primordial de prêter attention à certains éléments, afin de ne pas se faire avoir.

Pour rappel, l’assurance emprunteur a pour objectif de couvrir le souscripteur d’un crédit immobilier, ainsi que sa banque, contre les éventuels problèmes qui pourraient ne plus lui permettre de toucher ses revenus, et donc de rembourser son emprunt (décès, incapacité, invalidité, perte d’emploi).

Premier élément à surveiller lors de l’émission de votre offre d’assurance emprunteur : le niveau de garantie. Il faut donc veiller à choisir l’offre la plus complète, et la plus adaptée à votre profil et vos besoins. Les garanties décès et invalidité étant obligatoires, elles doivent figurer en premier lieu dans votre contrat. Mais attention, certains assureurs excluent parfois des garanties des contrats, afin de ne pas avoir à couvrir certains événements qui auraient pu être prévus, comme un cancer du poumon pour un fumeur par exemple. L’exclusion d’une garantie peut donc conduire au refus de validation du prêt immobilier, et donc compromettre vos chances de devenir propriétaire du bien de vos rêves.

Il convient donc de bien lire son contrat d’assurance emprunteur avant de le signer, et vous renseigner sur la prise en charge de chaque garantie. En ce qui concerne cette prise en charge, elle peut prendre deux formes : forfaitaire ou indemnitaire. La première vous permet la prise en charge de votre assureur pour régler vos mensualités de prêt immobilier, selon un pourcentage fixé dans votre contrat, c’est-à-dire un forfait fixe établi à l’avance. La seconde, prend la forme d’une indemnisation calculée en fonction de vos revenus et de la diminution subie, ainsi que les aides que vous touchez. Vous devrez alors choisir celle qui vous convient le mieux, et ne pas hésiter à négocier cette dernière si elle ne vous convient pas.

Vous l’aurez compris, lire en détail votre contrat d’assurance est une réelle nécessité, on ne le répétera jamais assez. Vous devrez également vous renseigner sur les délais de prise en charge et les délais de carence. Les assureurs fixent librement ces délais, et peuvent parfois mettre 6 mois avant de vous verser vos indemnisations. Avoir ces délais en tête est donc la meilleure manière d’éviter les surprises en cas de problème.

Enfin, si vous souhaitez trouver l’offre la plus en adéquation avec vos besoins, et vos attentes, avoir recours à un courtier en assurances, comme Le-Partenaire.fr, est généralement conseillé. Ce professionnel sera alors chargé de trouver pour vous l’assurance emprunteur destiné à couvrir votre emprunt. Grâce à son réseau et ses partenaires, il sera en mesure de négocier les offres et les tarifs, pour répondre à votre besoin le plus précisément possible.