Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : les points à connaître

Mise en ligne le 18/06/2019 à 09:49

Assurance emprunteur : les points à connaître

Généralement, toute demande de crédit implique de souscrire une assurance emprunteur visant à prendre en charge le remboursement des mensualités de l’assuré si celui-ci ne peut plus les honorer. Or, avant de souscrire une assurance de prêt, il faut remplir un questionnaire de santé.
 
            Un contrat non obligatoire mais exigé
 
Bien qu’aucune loi n’impose à un emprunteur d’être assuré, la plupart des établissements prêteurs exigent la souscription d’une assurance emprunteur afin de se prémunir contre une éventuelle défaillance dans le cadre d’une demande de prêt immobilier. En effet, cela est rarement le cas pour les crédits consommation.
 
Lorsque vous contractez un prêt immobilier, l’établissement bancaire vous propose systématiquement une offre d’assurance. Vous pouvez toutefois opter pour un autre assureur proposant un contrat individuel. On parle alors de délégation d’assurance. La seule condition est que le contrat présente les mêmes garanties que celles proposées par l’établissement prêteur.
 
            L’importance du questionnaire de santé
 
Un questionnaire médical destiné à évaluer l’état de santé de l’assuré doit être rempli pour toute souscription d’assurance emprunteur. Celui-ci vise à déterminer le risque de maladie ou de décès. Il est donc important de ne pas mentir ou omettre des éléments, cela pouvant entraîner la nullité du contrat.
 
Le questionnaire comporte normalement 14 questions auxquelles vous devez répondre « oui/non ». Selon les questions auxquelles vous avez répondu négativement, des examens médicaux peuvent vous être demandés, notamment si la somme est importante ou votre âge est avancé. De plus, vous devez fournir des informations personnelles : maladies, traitements, poids, taille…