Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : pourquoi son coût est plus élevé ?

Mise en ligne le 17/09/2019 à 05:21

Assurance emprunteur : pourquoi son coût est plus élevé ?

Exigée par les banques, l’assurance emprunteur occupe une place de plus en plus importante dans le coût d’un prêt immobilier notamment en cette période de taux crédits immobiliers très bas. En moyenne, l’assurance de prêt représente près de la moitié du coût d’un crédit immobilier.

Il faut dire qu’avec des taux aussi attractifs, le il est tout à fait normal que la part de l’assurance emprunteur soit plus conséquente. Néanmoins, ce n’est pas la seule explication. En effet depuis la loi de finances 2019, la taxe de l’assurance emprunteur ne porte plus uniquement sur les garanties invalidité, incapacité et perte d’emploi mais aussi sur la garantie décès qui on le rappelle est obligatoire. Cette taxe de 9% est évidemment répercutée sur les cotisations d’assurance emprunteur versées par les assurés. Le taux annuel effectif global (TAEG) en est donc impacté.

Il est tout de même nécessaire de préciser que selon le profil de l’emprunteur, cette nouvelle taxe est plus pénalisante. En effet pour les emprunteurs qui sont en activité, la souscription des garanties invalidité et incapacité est également obligatoire or la taxe portait déjà dessus. C’est pour les personnes retraitées qui contractent un prêt immobilier que l’addition est la plus salée. En effet ils n’ont logiquement besoin que de la garantie décès puisqu’ils n’ont plus de travail. Or cette garantie était jusqu’alors épargnée par la taxe. Pour eux, l’assurance emprunteur dépend uniquement de la garantie décès ce qui augmente donc considérablement son coût.
En revanche, la mesure n’est pas rétroactive, cela signifie que seuls les contrats signés après la publication de la loi sont touchés par cette hausse de taxe.

Si le coût de l’assurance emprunteur vous parait trop important, il est tout à fait possible d’en changer. Facilité par la loi Bourquin notamment, le changement d’assurance de prêt au profit d’un contrat individuel permet de réaliser plusieurs milliers d’euros d’économie grâce à taux assurance emprunteur bien moins élevé.