Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur : pratiquer un métier à risque augmente la note

Mise en ligne le 10/09/2019 à 07:11

Assurance emprunteur : pratiquer un métier à risque augmente la note

Elle fait partie intégrante d’un crédit immobilier et pèse un poids de plus en plus lourd dans le coût d’un emprunt : l’assurance emprunteur.
 
Cette couverture constitue une garantie pour les banques de percevoir le remboursement de leur prêt. Désormais, avec les conditions d’emprunt actuelles, à savoir des taux crédits immobiliers toujours plus bas, l’assurance emprunteur représente un coût conséquent dans un crédit. 
 
Comment est calculée la prime d’assurance emprunteur ? 

 
Le taux assurance emprunteur appliqué dépend uniquement du profil de l’emprunteur. Ainsi son âge, son état de santé, sa profession, ses habitudes de vie (fumeur ou non) et ses loisirs sont analysés pour évaluer le risque qu’il représente et ainsi définir un taux. 
 
Pour les personnes qui exercent un métier à risque, il est fort probable que leur taux d’assurance de prêt soit plus conséquent que celui d’un employé de bureau par exemple. 
 
Quels sont les métiers concernés ? 
 
Parmi les métiers à risques, on peut citer notamment les militaires, les pilotes de ligne, les chauffeurs routiers ou encore les ouvriers qui manipulent des objets lourds ou dangereux. Bien évidemment la liste est plus longue. 
 
Pour tous ces professionnels, contracter un prêt immobilier demande un investissement financier plus conséquent que les autres. 
 
L’unique solution pour limiter le coût de l’assurance emprunteur est alors la délégation au profit d’un organisme différent de la banque prêteuse. Il pourra alors proposer un contrat individuel bien moins cher.