Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation et cambriolage : quelles démarches ?

Mise en ligne le 03/03/2021 à 17:31

Cambriolage : que couvre mon assurance habitation ?

Une assurance habitation a pour but de protéger le souscripteur en cas d’événements imprévus survenant dans son logement. Une garantie contre les vols est généralement comprise dans les assurances multirisques habitation. Cependant, en fonction de votre assureur, les conditions de votre contrat peuvent varier. 

Que couvre l’assurance habitation en cas de cambriolage ?

Lorsque vous souscrivez une assurance multirisques habitation, il est fortement recommandé de choisir une garantie contre les vols. En effet, en cas de cambriolage, vous ne pourrez être remboursé que si vous avez souscrit cette garantie. Renseignez-vous également sur les dispositions et précautions demandées par votre assureur. Celles-ci peuvent varier en fonction de la compagnie dans laquelle vous avez souscrit votre assurance habitation. Il est important de les connaître pour garantir la prise en charge de votre cambriolage. 

Lors de la souscription de votre contrat, plusieurs éléments doivent donc attirer votre attention. Tout d’abord la localisation du vol est un point important. Une assurance habitation couvre uniquement votre logement et les objets à l’intérieur. Ainsi, si le vol survient dans une dépendance, un garage ou une cave, il se peut que votre assureur ne le prenne pas en charge. Si vous rangez fréquemment des objets de valeurs dans ces endroits, soyez attentifs à l’assurance habitation que vous allez souscrire. Le contrat doit également préciser les types de vol : un cambriolage peut avoir lieu grâce à des clés volées, sous menaces, par effraction, etc. Un autre élément devant être présent dans votre contrat concerne le type d’objets volés. Plusieurs types de biens existent. Le mobilier courant concerne les appareils électriques, meubles ou encore appareils ménagers. Les ordinateurs ou télévisions sont considérés comme des objets sensibles. Enfin la dernière catégorie renvoie aux objets de valeurs, par exemple des tableaux ou des bijoux. En fonction de votre contrat, vous pouvez être indemnisé en totalité ou en partie. Cependant, si vous possédez des objets considérés comme des objets de valeur, il est nécessaire de les déclarer au moment de la souscription de votre assurance habitation. Autre élément devant attirer votre attention : l’appartenance des objets volés. En effet, votre assurance habitation prend en charge les objets des tous les occupants du logement. Cependant, certains biens tels que les biens confiés ou loués ne sont pas régis par les mêmes conditions. En fonction de votre contrat, ils peuvent ne pas être pris en charge, l’être en partie ou en totalité. Enfin, un dernier point essentiel concerne la sécurité de votre logement. Les assureurs peuvent vous demander de renforcer la sécurité de votre lieu d’habitation, par exemple en installant une serrure de sûreté sur votre porte. Parfois, certains exigent aussi l’installation d’une alarme ou d’un système de surveillance vidéo. Si un cambriolage survient dans un logement avec une porte d’entrée possédant une simple serrure, la majorité des assureurs ne prendra pas en charge le vol. 

Quelles démarches faire pour être indemnisé ? 

Si vous venez de subir un cambriolage, plusieurs démarches sont à réaliser. En cas de vol par effraction, la première étape est de joindre les forces de l’ordre. Ceux-ci pourront ainsi faire un constat des détériorations et dommages ayant été causés. Ainsi, si des réparations urgentes, comme une fenêtre brisée, sont à faire, vous pourrez débuter les démarches. Ensuite, il faudra déposer plainte auprès de la gendarmerie ou de la police, une pré-plainte peut être faite en ligne. Dans le même temps, vous devez déclarer le vol auprès de votre assureur. Ces deux démarches sont à réaliser rapidement : dans les 48h suivant la découverte du vol. Enfin, vous devrez préparer un dossier pour votre assureur. Celui-ci devra comprendre la liste des objets volés ainsi que les justificatifs, tels qu’une facture ou une photo, permettant de prouver l’existence de ces objets. Une copie du dépôt de plainte doit également y figurer. Votre contrat d’assurance habitation détermine les délais pour transmettre le dossier. Il se peut également que votre assureur mandate un expert. Son travail sera de constater et évaluer les dommages que vous aurez subi.