Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation : comment assurer une résidence secondaire ?

Mise en ligne le 15/10/2018 à 14:56

Assurance habitation : comment assurer une résidence secondaire ?

Si comme de nombreux particuliers Français, votre patrimoine est composé entre autres d’une résidence secondaire, vous vous êtes sûrement déjà demandé comment protéger cette dernière. Pour ce type de logement, la souscription d’une assurance habitation n’est pas obligatoire, puisque vous bénéficiez du statut de propriétaire, mais reste tout de même indispensable en cas de dommages ou de sinistres.

En effet, les Français sont friands des résidences secondaires, dont ils profitent une partie de l’année pendant leurs vacances ou leurs week-ends. En général, ces résidences sont le fruit d’un investissement immobilier, ou encore d’un héritage familial. Pour préserver votre bien, il est donc primordial de souscrire une assurance habitation, et notamment car ce bien reste inoccupé pendant de longues périodes. Il est donc davantage exposé au risque de cambriolage et de dégâts importants s’ils ne sont pas pris à temps.

Pour assurer votre résidence secondaire, vous pouvez soit : souscrire un nouveau contrat d’assurance spécifique à ce bien, ou demander une extension de garanties à votre assureur actuel.

Dans le premier cas, la souscription d’un nouveau contrat d’assurance habitation vous permet d’obtenir des garanties adaptées à votre logement et l’utilisation que vous en faite. Certaines garanties pourront alors être étendues, comme la garantie bris de glace ou vol, afin de vous fournir une garantie optimale pendant vos périodes d’absence.

Dans le second cas, si vous avez déjà souscrit à une assurance habitation pour votre résidence principale, vous pouvez demander une extension de garantie de ce dernier afin de couvrir votre résidence secondaire. Les garanties couvrant votre bien secondaire seront alors identiques à celle de votre résidence principale.

Toutefois, pour assurer une résidence secondaire, il convient d’être particulièrement attentif aux conditions générales de votre contrat. Il est possible que certaines clauses ou exclusions de garanties y figurent. Dans cette situation, il est courant de voir une clause d’inhabitation placée au contrat, et qui ne vous couvre pas en cas de dommages si vous êtes absent de votre logement pendant une période supérieure à 90 jours.

Le coût d’une assurance habitation résidence secondaire est calculé de la même manière qu’une assurance habitation résidence principale, en prenant en compte la surface du bien, la qualité d’occupant du propriétaire, les particularités du logement, son capital mobilier, et sa situation géographique. Néanmoins, il n’est pas inhabituel que le coût des garanties pour une résidence secondaire soit plus élevé du fait du risque plus élevé de dommages ou de sinistres.