Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation : comment déclarer un sinistre ?

Mise en ligne le 09/11/2018 à 08:10

Assurance habitation : comment déclarer un sinistre ?

Un sinistre est survenu sur votre habitation ? Un incendie, un dégât des eaux, une tempête ? Les biens qui se trouvaient dans votre logement ont été touchés par ce sinistre ? Après des dégâts, il peut être difficile de savoir par où commencer pour se sortir de cette situation… Si vous avez souscrit une assurance habitation pour vous protéger des conséquences que peuvent avoir de tels sinistres sur votre habitation, il est primordial de faire jouer les garanties de votre contrat, en les déclarant à votre assureur.

Tout d’abord, lorsqu’un sinistre survient, il convient d’abord de connaître les garanties de votre contrat qui peuvent vous permettre d’obtenir une indemnisation. Celles-ci sont toutes précisées dans les conditions générales de votre contrat. Dans ce document figurent également tous les sinistres qui peuvent faire l’objet d’une prise en charge par votre assurance. Si vous avez le moindre doute quant à la prise en charge de votre sinistre par votre contrat, n’hésitez pas à contacter votre assureur pour obtenir des précisions.

Dès lors que votre habitation est touchée par quelconque événement, et que vous constatez des dégâts, vous devez formuler une déclaration de sinistre auprès de votre compagnie d’assurances. Pour cela, vous pouvez déclarer votre sinistre par téléphone, par mail, par courrier recommandé ou en vous déplaçant directement chez votre assureur. Mais attention, cette déclaration doit avoir lieu dans les 2 à 5 jours ouvrés suivant la connaissance de votre sinistre. La seule exception à ces délais concerne les sinistres résultant d’une catastrophe naturelle. Dans cette situation, vous disposez d’un délai de 10 jours pour déclarer les dégâts seulement si un arrêté de catastrophe naturelle est publié.

Un assureur peut donc refuser d’indemniser un sinistre passé ces délais. De même, pour que votre déclaration soit la plus complète possible, et qu’elle puisse être rapidement traitée, n’oubliez pas de décrire en détail votre sinistre, les circonstances et les causes qui ont mené aux dégâts, les noms et coordonnées d’éventuels témoins, ainsi que toutes les informations relatives à votre contrat : nom, prénom, numéro de contrat d’assurance, coordonnées.

Bien sûr, votre assureur voudra avant tout voir l’étendue des dégâts. Joignez si possible à votre déclaration des photos des lieux et des biens endommagés ou volés, ainsi que toutes les factures qui pourront servir au chiffrage de l’indemnisation. Dans certaines situations, votre assureur pourra vous réclamer un constat amiable, si un sinistre résulte de l’action d’un tiers, ou encore la copie d’un dépôt de plainte.

Une fois toutes les déclarations de sinistre envoyées à votre assurance, un expert est généralement mandaté afin d’identifier les sinistres ou dommages, et chiffrer le montant de votre éventuelle indemnisation. Votre assureur est ensuite libre d’accepter ou refuser votre indemnisation suite au compte-rendu de son expert.