Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation : comment fonctionne la garantie dégât des eaux ?

Mise en ligne le 02/08/2019 à 14:56

Assurance habitation : comment fonctionne la garantie dégât des eaux ?

Parmi les sinistres les plus fréquents, nous retrouvons les dégâts des eaux. Cela peut avoir de lourdes conséquences sur le quotidien des affectés, notamment s’il s’est produit pendant une absence. Voici une liste des bons gestes à adopter pour éviter la catastrophe.

             Fermer l’arrivée d’eau avant son départ

De nombreux Français oublient de couper l’eau avant de partir en vacances, et pourtant ce geste si simple pourrait leur éviter une mauvaise surprise à leur retour. En effet, s’ils s’absentent pendant une longue période, les dégâts peuvent prendre de l’ampleur, notamment dans une habitation fermée où l’humidité pourra endommager le parquet ou la peinture des murs.

            Vérifier son contrat d’assurance habitation

Avant de s’absenter quelques jours, voire quelques semaines, pensez à vérifier votre contrat d’assurance habitation. Bien que le dégât des eaux fasse partie des risques couverts, un contrat peut ne pas comporter tous les cas de figure. En effet, la plupart du temps la garantie ne couvre que les dommages causés suite à une fuite, rupture de canalisation ou débordement.
Dans certains cas, pour être indemnisé lors d’un sinistre ayant eu lieu pendant une absence, l’assureur exige de couper l’eau. Si cette condition n’est pas remplie, le particulier devra payer lui-même l’intégralité des frais découlant du sinistre.

            Photographier les dommages

Si un sinistre survient, l’assuré dispose de cinq jours ouvrés pour notifier sa compagnie d’assurance. En général, cela doit se faire moyennant l’envoi d’une lettre recommandé avec accusé de réception mais de plus en plus d’assureurs offrent désormais la possibilité de déclarer un sinistre via Internet ou par téléphone.

Il faut alors décrire les dommages causés par le sinistre ainsi qu’établir une première estimation chiffrée des dégâts. Des photos doivent aussi être jointes à la déclaration pour attester des conséquences du sinistre.
Enfin, notez que les cinq jours dont dispose tout assuré pour déclarer le sinistre courent à partir du moment où il a connaissance de ce dernier.