Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation : comment protéger une copropriété ?

Mise en ligne le 20/02/2020 à 16:51

Assurance habitation : comment protéger une copropriété ?

Premièrement, une copropriété doit obligatoirement être protégée par une assurance habitation depuis la loi Alur de 2014. Celle-ci précise que chaque copropriétaire doit assurer collectivement l’immeuble au sein duquel il possède un logement.

La couverture prend en compte à la fois la multirisque habitation de l’immeuble ainsi que la responsabilité civile des propriétaires, occupants ou bailleurs.

Comment se passe la souscription ?

Tout d’abord, c’est au syndicat de se charger de souscrire l’assurance habitation copropriété. Il doit au préalable, présenter différents devis d’assureurs aux copropriétaires. C’est ensuite lors du conseil de copropriété que le choix de l’assurance doit être voté.

Les cotisations d’assurance doivent être payées par tous les copropriétaires. Toutefois, les cotisations ne sont pas toujours identiques et dépendent de la taille du logement. Il est également possible qu’au sein de la copropriété, soit installé un commerçant. Les risques liés à son activité peuvent être plus élevés et dans ce cas, ses cotisations le seront également.

Que couvre l’assurance habitation de copropriété ?

La grande majorité des contrats protègent les dégâts matériels qui peuvent toucher à la fois les parties communes et privatives. La responsabilité civile des propriétaires est également incluse dans le contrat.

Dans le cas où le dommage constaté a été causé au sein d’un bien privatif de l’immeuble et s’est étendu aux parties communes ou autres biens privatifs, c’est au propriétaire du bien d’où est parti le sinistre d’en informer son assureur.

Si le dommage a été causé au sein des parties communes et concerne uniquement ces parties communes, c’est au syndicat d’en informer l’assureur.