Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation : couvre-t-elle vos espaces extérieurs ?

Mise en ligne le 17/11/2020 à 16:57

Assurance habitation : couvre-t-elle vos espaces extérieurs ?

Heureux résidents d’un logement avec jardin, vous avez sûrement aménagé cet espace: massifs de fleurs, arbres, décoration sur votre terrasse, salon de jardin… mais en cas d’ennui, votre assurance habitation couvre-t-elle votre jardin ? 
 
Quelle couverture ? 
 
Bien souvent, les assurés pensent que leur assurance multirisque habitation prend en charge le mobilier présent à l’intérieur de leur logement ainsi que celui présent à l’extérieur. Ce n’est pas le cas. Pour les assureurs, le mot « habitation » à une signification bien précise : elle concerne uniquement le bâtiment constituant le logement. Les dépendances attenantes comme les vérandas peuvent également être protégées par l’assurance à condition qu’elles aient été déclarées. 
 
Par contre, tout autre élément tels que le mobilier de votre terrasse, la cabane à outils ou le garage, devra faire l’objet d’options spécifiques et donc d’un coût supplémentaire. 
 
Assurer son mobilier et ses espaces verts 
 
Il existe deux protections spécifiques au jardin : la garantie espaces verts et la garantie renforcée. La première prend uniquement en charge les dommages pouvant être causés à la végétation de votre jardin. Elle peut donc être utile si vous possédez de grands espaces de massifs de fleurs, un potager, des arbres fruitiers, etc. A l’inverse, la garantie renforcée ou pack jardin, est l’option la plus complète et généralement la plus intéressante. Elle comprend tout le mobilier laissé dehors ; ainsi, sont inclus les outils divers, les coffres de rangement, les meubles ou encore les équipements fixes tels que les clôtures, les balançoires, les barbecues, etc. 
 
Que vous choisissiez la garantie espaces verts ou la garantie renforcée, tout dégâts dus à un incendie, aux intempéries telles que la grêle, aux inondations, à une tempête ou à un accident sont couverts. En revanche, les dommages causés à votre pelouse peuvent être exclus. Le vol n’est également que rarement pris en charge dans ce type de garantie. Si tel est le cas, l’indemnisation sera sûrement plafonnée et influencée par l’existence d’équipements de sécurité. Il est donc conseillé de ranger un maximum d’affaires afin d’être à l’abri de tous problèmes. 
 
Qu’en est-il de votre piscine ?
 

L’assurance jardin comprend souvent les bassins et les mares mais pas la piscine. Il est donc conseillé de prendre une garantie spécifique afin qu’elle soit couverte. Pour cela, elle doit être conforme à la réglementation en vigueur. Si votre installation est enterrée ou semi-enterrée, il est nécessaire d’avoir un dispositif de sécurité : barrière de protection, abri, alarme anti-chutes, etc. L’assurance piscine comprend également une garantie responsabilité civile ainsi qu’une garantie dommage utile. Celle-ci permet d’être couvert si vos équipements sont dégradés à cause d’un court-circuit, d’une intempérie ou d’un acte de vandalisme.