Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation : de nombreuses intempéries en 2016

Mise en ligne le 26/07/2017 à 10:13

Assurance habitation : de nombreuses intempéries en 2016

Entre les épisodes de grêle, les inondations, l’année 2016 ne fût pas épargné par les intempéries. Cela a eu un impact important sur l’assurance habitation et notamment sur la MRH (Multirisques habitation). 

La Fédération Française de l’Assurance (FFA) dans son rapport annuel a indiqué que les intempéries de 2016 vont laisser une marque sur la branche de l’assurance habitation. En effet, une hausse des cotisations de 2.5% en 2016 et une charge de prestations dûe notamment à cause des intempéries, a fait augmenter le ratio combiné de la branche MRH à 91%. A noter que la rentabilité est la meilleure lorsque ce ratio est d’une valeur faible. 

Les intempéries de 2016 ont fait grimper le nombre de dégâts des eaux déclarés et donc augmenter la prise en charge par la MRH. Toutefois, ce n’est pas seulement la seule raison. Le nombre de cambriolages a été en légère hausse en 2016 alors que depuis 2013 on assistait à une diminution régulière. 

A noter que l’hiver doux de 2016 a, quant à lui, diminuer les sinistres d’incendie puisque l’utilisation de chauffage d’appoint n’a pas été utile. 

Enfin, les agriculteurs ont été particulièrement touché par des épisodes grêleux tout au long de l’année en France. Mais, ce sont les inondations historiques entre le 27 Mai et le 8 Juin 2016 qui ont le plus impacté le secteur. 
C’est au total 19 départements et plus de 2000 communes qui ont été touchés soit pas moins de 182 000 déclarations de sinistres adressées aux assureurs. Le coût global de ces épisodes a été estimé à 1.4Md€.
 
Pour l’ensemble de l’année 2016, la FFA indique que le coût des événements climatiques était de 2.4Md€ (A soir que sur les 25 dernières années, le coût annuel moyen est de 1.5Md€).