Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation et résidence secondaire

Mise en ligne le 30/05/2018 à 06:39

Assurance habitation et résidence secondaire

La France est championne des résidences secondaires, avec plus de 3 millions de biens de ce type sur son territoire, un record Européen. Les résidences secondaires sont plus exposées aux risques de dommages ou de dégradation, du fait de leurs occupations occasionnelles. Afin d’être plus serein lorsque vous n’occupez pas votre logement secondaire, vous pouvez souscrire une assurance habitation résidence secondaire.

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, l’assurance habitation n’est pas obligatoire, contrairement aux locataires, qui ont pour obligation de souscrire une telle assurance. Pour autant, il est vivement conseillé d’être couvert par un contrat d’assurance, surtout pour un logement que vous n’occupez que sur de courtes périodes de l’année. Sans assurance habitation, aucune indemnité ne vous est versée en cas de sinistre, et les frais engendrés seront à votre charge.

Pour couvrir votre bien secondaire, deux solutions s’offrent à vous :

  • Demander une extension de garantie de l’assurance habitation de votre résidence principale, et vous acquitter ainsi d’une surprime
  • Souscrire à un nouveau contrat spécifique à votre résidence secondaire

Les garanties proposées par l’assurance habitation pour une résidence secondaire sont les mêmes que celles proposées pour une résidence principale. Vous bénéficiez ainsi d’une couverture en cas :

  • De dégât des eaux
  • D’incendie
  • De catastrophe naturelle
  • De vol
  • De catastrophe technologique
  • De tempête et autres événements climatiques
  • De bris de glace
  • D’actes terroristes

La garantie vol est particulièrement importante, puisque votre logement est plus souvent inoccupé, il est alors plus exposé aux risques de cambriolages. Votre assureur peut pour autant vous demander d’installer un système d’alarme, ou de sécurité, en prévention de ce risque.

Enfin, en ce qui concerne l’assurance habitation de votre résidence secondaire, il est important de prêter attention aux clauses d’inhabitation pouvant être incluses dans les contrats. Cette dernière précise que lorsqu’un dommage survient pendant une période ou votre logement n’a pas été occupé pendant plus de 60 jours, voire plus, vous ne pouvez pas bénéficier de la couverture de certaines garanties de votre contrat.