Rechercher un bien immobilier

Assurance Habitation : installation des détecteurs de fumée

Mise en ligne le 19/03/2015 à 18:17

Assurance Habitation : installation des détecteurs de fumée

Depuis le début du mois, tous les logements doivent être équipés d'au moins un détecteur de fumée. Le propriétaire doit l'installer et le locataire doit l’entretenir.
Cette installation d’au moins un détecteur de fumée dans tous les logements a été rendue obligatoire par la loi Alur du 9 mars 2010, afin d’augmenter la sécurité des occupants et d’éviter les risques d’incendie.
La date limite de l’installation de ces détecteurs était le 9 mars 2015, mais pas d’inquiétude, devant les problèmes d’indisponibilité l’installation est repoussée au 1er janvier 2016.


Qui paie ?
Le propriétaire est obligé d’équiper le logement de ce détecteur de fumée, qu’il vive dans le logement ou qu’il le loue. Soit il fournit lui-même le détecteur au locataire, soit il rembourse ce dernier s’il l’achète. Cependant l’installation du détecteur doit être effectuée par le locataire, et c’est à lui de l’entretenir (changement de piles…).

Pour ce qui est  des logements loués à partir du 9 mars 2015, ils devront être équipés d’un détecteur que le propriétaire installera lui-même et la mise en marche devra être faite lors de l’état des lieux. Il devra aussi se charger de l’entretient si son logement est meublé, si c’est un logement de fonction, saisonnier…


Les endroits adaptés pour le détecteur
Le détecteur doit être muni du marquage CE et être conforme à la norme européenne NF EN 14604. Il est préférable de l’installer, dans les chambres, les couloirs ou paliers. Il doit être fixé au plafond, à distance des sources de vapeur. Si le logement est grand il vaudrait mieux installer plusieurs détecteurs, au minimum un par étage.