Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation : le remboursement des dégâts suite aux intempéries dans le sud

Mise en ligne le 30/10/2019 à 08:14

Assurance habitation : le remboursement des dégâts suite aux intempéries dans le sud

De violentes pluies ont frappé le sud la France ces derniers jours et ont provoqué des dégâts importants. Elisabeth Borne, ministre de la transition écologique et solidaire, qualifie cette situation comme un état de catastrophe naturelle. Les victimes sont invitées à prendre des photos des dégâts et à les communiquer à leurs assureurs.

Les dégâts occasionnés par cette tempête sont importants : cave inondée, voiture emportée, arbre tombé sur la maison. Les préfets de l’ensemble des départements touchés ont été invités le jeudi 24 octobre à communiquer au gouvernement la liste des communes impactées.

Prévenir l’assureur

Afin de connaître la procédure à suivre pour déclarer le sinistre, il convient de contacter son assureur par téléphone, mail, ou SMS. Il ne faudra pas oublier de communiquer son numéro de contrat d’assurance habitation. Pour déclarer un dégât des eaux ou une inondation, vous disposez de seulement cinq jours à partir du moment où vous découvrez le sinistre.

Une fois le délai passé les choses peuvent s’avérer plus compliqué, mais il convient de le déclarer quand même. Parfois, certains contrats peuvent prévoir une durée supérieure. De plus, L’Institut national de la consommation (INC), affirme que l'assureur peut refuser de vous indemniser uniquement si le contrat prévoit une clause de déchéance et s’il prouve que votre déclaration tardive lui a causé un préjudice. Il semble alors opportun de rédiger un courrier en compagnie d’un juriste ou d'une association de consommateurs.

Les pièces à fournir

Il est important de se munir d’un maximum de pièces justificatives : photos des dégâts, factures des biens endommagés… Il faut avoir conscience que tout n’est pas forcément couvert par votre par assurance. En effet, parfois selon votre type de contrat, l'indemnisation peut être calculée en fonction de la vétusté de vos biens.

Alors il est important de vérifier  préalablement ce qui est couvert ou non par votre contrat et de s’informer sur l'existence d'une franchise. Dans certains cas, si les dégâts sont importants, la compagnie d'assurance est en droit d'envoyer un expert chez vous afin d’évaluer le montant de l'indemnisation.