Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation : qu’est-ce que la garantie villégiature ?

Mise en ligne le 13/07/2018 à 07:04

Assurance habitation : qu’est-ce que la garantie villégiature ?

Sur les contrats d’assurance habitation figure bien souvent une « garantie villégiature ». Mais à quoi correspond-elle ? Le-Partenaire.fr vous explique.

Les vacances sont réservées pour les bons moments, et aussi pour la détente, il n’est donc pas question pour vous de rencontrer certains problèmes qui pourraient engendrer des désagréments. En tant que locataire saisonnier, vous êtes considéré comme responsable des dommages pouvant survenir ou que vous pourriez commettre au sein de votre location. Cette responsabilité implique donc que vous êtes redevable financièrement de la réparation de ces dommages.

La garantie villégiature peut donc être un véritable allié pendant vos vacances. Elle vous couvre si vous louez un logement saisonnier, contre les dommages causés à un tiers ou à un membre de votre famille. Même si elle n’est pas obligatoire, elle s’avère être un réel atout pour partir plus serein.

Les assurances habitations ont pour but de couvrir les dommages causés dans votre habitation principale ou secondaire dont vous êtes propriétaire ou locataire, comme un dégât des eaux, un incendie, un vol, etc. De la même manière, la garantie villégiature couvre votre location de vacance située en France, en général pour une durée de 45 jours consécutifs.

De même, les contrats multirisques habitation sont également composés d’une garantie « responsabilité civile » qui couvre les dommages causés à un tiers. La garantie villégiature vous permet d’emmener avec vous cette couverture pendant vos vacances, en étendant sa validité. Tous les dégâts causés à un tiers, par vous-même, vos enfants, ou même vos animaux pendant votre séjour peuvent alors être pris en charge.

Pour autant, tous les contrats ne comportent pas cette garantie. Il convient alors, avant de partir, de vous renseigner auprès de votre assureur, afin d’être absolument sûr qu’elle est mentionnée dans votre contrat, et que vous pouvez en bénéficier. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez demander une extension de garantie pour être protégé. Cette extension vous coûtera, certes, quelques euros, mais vous permettra de partir l’esprit plus tranquille.