Particuliers | Professionnels

Assurance habitation : quel contrat choisir pour sa résidence secondaire ?

Mise en ligne le 13/03/2018 à 16:03
Assurance habitation : quel contrat choisir pour sa résidence secondaire ?

Si vous avez la chance de posséder une résidence secondaire, il est néanmoins important de se poser la question de sa protection. Même si la souscription d’une assurance habitation pour votre résidence secondaire n’est pas obligatoire, elle s’avère indispensable afin de protéger votre logement en cas de sinistres.
Voici donc quelques conseils pour vous guider dans vos démarches de souscription.

De nombreux français sont propriétaires d’une autre habitation afin d’y passer leurs vacances ou une partie de leur retraite. Soit cette habitation fait partie d’un héritage familial soit elle est le fruit d’un investissement immobilier. Posséder une assurance habitation pour sa résidence secondaire est primordial car elle reste vide pendant de longs moments durant lesquels, de nombreux dommages peuvent intervenir (vol, dégât des eaux, incendie).
Deux solutions s’offrent alors à vous.

Si vous possédez déjà un contrat d’assurance habitation, vous pouvez l’étendre pour qu’il couvre également votre résidence secondaire. Les garanties sont donc étendues et restent identiques entre votre résidence principale et secondaire. Dans ce cas, aucune comparaison n’est possible entre différentes compagnies d’assurances pour réaliser des économies. Vous devez conserver le même organisme d’assurance.

Soyez particulièrement attentifs aux conditions générales du contrat. Il est possible que des clauses ou des exclusions existent. Par exemple, il est courant que la clause d’inhabitation qui ne vous couvre pas en cas de vol si vous êtes absents durant une longue période (90 jours) soit incluse dans votre contrat.

La souscription d’une seconde responsabilité civile n’est pas nécessaire pour votre résidence secondaire puisqu’une seule suffit.
La seconde solution est de souscrire un nouveau contrat d’assurance habitation. Cela permet notamment d’adapter les garanties à votre logement et son utilisation. Généralement, les garanties vol et dommages aux biens sont les plus demandées. Si votre habitation se situe près de la côte, souscrire une garantie tempête ou catastrophe naturelle est presque indispensable.

Le coût de votre assurance habitation dépend du type de logement à assurer. Généralement, cette assurance résidence secondaire est plus coûteuse que celle de votre logement principal car vos absences augmentent les risques de dégâts ou de vols.