Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation : quelle couverture pour les locataires ?

Mise en ligne le 04/03/2019 à 08:19

Assurance habitation : quelle couverture pour les locataires ?

La souscription d’un contrat d’assurance habitation n’est pas obligatoire pour les propriétaires d’un bien immobilier, mais elle l’est pour les locataires. Ces derniers sont donc systématiquement dans l’obligation de souscrire à certaines garanties habitation lors de la location de leur résidence principale, puisqu’ils disposent de droits, mais également de devoirs vis-à-vis des propriétaires du bien qu’ils occupent.

Pourquoi l’assurance habitation est obligatoire pour un locataire ?

Tout simplement parce que le bien qu’il occupe ne lui appartient pas. Il est alors considéré comme responsable des dommages et des sinistres pouvant survenir dans le logement pendant son temps d’occupation. Une attestation d’assurance habitation est donc à fournir lors de la remise des clés par le propriétaire, qui est par ailleurs en droit de refuser l’entrée dans le logement au locataire et de résilier le bail de location si cette attestation ne lui est pas remise.

De quoi est composé le contrat d’assurance habitation d’un locataire ?

Comme tous les contrats d’assurance habitation, un locataire doit bénéficier de garanties dites « dommages » ainsi que de garanties dites « responsabilité civile ». Cette dernière doit être à minima souscrite par le locataire. Elle permet de le couvrir en cas de dommages qui résultent de son fait sur son habitation ou celle de ses voisins, et permet au propriétaire du bien d’être indemnisé.
Les propriétaires disposent généralement de leurs propres garanties dommages, et il n’est donc pas forcément nécessaire de souscrire à ces garanties, même si cela peut tout de même être utile.

Ce volet « responsabilité civile » des contrats d’assurance destinés aux locataires comprennent donc généralement au moins 2 types de garanties :
-          La garantie risques locatifs : elle donne droit à une couverture à l’égard du propriétaire si des dommages sont causés au logement.
-          La garantie responsabilité civile vie privée : elle couvre les dommages causés à un tiers dans la vie privée.

Quel tarif pour assurance habitation locataire ?

De la même manière qu’une assurance habitation pour un propriétaire, l’assureur prend en compte différents éléments concernant le logement :
-          Sa surface
-          Le statut de l’occupant (propriétaire/locataire)
-          La valeur des biens présents dans le logement
-          La situation géographique du bien
-          Les particularités du logement

En fonction de ces éléments, l’assureur est alors en mesure de calculer le montant du contrat. Ce tarif varie donc en fonction de chacun, des garanties souscrites et des logements. Pour obtenir le meilleur tarif possible, un locataire peut tout à fait comparer les offres, en faisant jouer la concurrence.