Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation : quelle marche à suivre après un cambriolage ?

Mise en ligne le 12/12/2018 à 08:09

Assurance habitation : quelle marche à suivre après un cambriolage ?

En France en 2017, ce sont plus de 240 000 cambriolages qui ont eu lieu tout au long de l’année, soit plus de 2,5 % de plus par rapport à l’année précédente. Pour de nombreuses personnes, un cambriolage peut avoir de graves conséquences, qu’elles soient matérielles ou morales.

L’assurance habitation est la solution la plus adaptée pour se protéger des conséquences financières d’un cambriolage, ou même de tout autres dégâts et sinistres. Cette dernière permet en effet de bénéficier de plusieurs garanties, afin d’assurer son logement contre les risques de dommages du bien immobilier d’un propriétaire, ainsi que sur les biens personnels qui s’y trouvent. 

Lorsqu’un cambriolage a lieu, les propriétaires ou les locataires du bien retrouvent bien souvent une porte, une fenêtre ou encore une baie vitrée fracturée après le passage des cambrioleurs. Evidemment, au moment de faire le tour de leur habitation, certains de leurs biens personnels peuvent manquer, et des dommages peuvent avoir été commis à l’intérieur de la maison ou de l’appartement.

Les particuliers victimes de vol peuvent donc faire jouer la garantie vol de leur assurance habitation pour être indemnisés. Néanmoins, cette garantie couvre les objets volés dans des circonstances précises. Sont généralement pris en charge dans la majorité des cas les biens mobiliers courant (meubles, vêtements, appareils ménagers, etc.). Les objets de valeurs comme les bijoux, les tableaux ou encore certains objets de collection peuvent être pris en charge s’ils ont été déclarés dans le cadre du contrat d’assurance à la compagnie d’assurances. Enfin les objets high-tech sont généralement pris en charge s’ils ont également été déclarés. Sans cette déclaration à l’assureur, le propriétaire de ces biens s’expose au risque de ne pas être indemnisé après leur vol.

En ce qui concerne les dommages commis sur le bien immobilier, les assurés peuvent généralement compter sur les garanties bris de glace s’il y a lieu, ou encore une fois la garantie vol de leur assurance.

Dans tous les cas, afin d’être certain que l’assurance couvre les dommages commis,les ménages peuvent tout à fait prendre contact avec leurs assureurs pour connaître toutes les modalités de garantie. Après avoir pris connaissance du cambriolage commis, il est nécessaire de suivre une certaine démarche.

La première chose à faire en cas de cambriolage est de déposer une plainte auprès de la police ou la gendarmerie. Il est ensuite nécessaire d’adresser une déclaration auprès de son assureur, et accompagnée du récépissé du dépôt de plainte, dans un délai de 2 jours ouvrés. Pour cette déclaration à l’assureur, il est également nécessaire de transmettre son numéro de contrat, la date et les circonstances du vol, ainsi que les éventuelles photos et factures des biens dérobés.

La compagnie d’assurances du particulier se charge ensuite d’envoyer un expert afin d’évaluer les dommages et définir un montant d’indemnisation au regard de ce qu’il aura constaté.