Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation : suis-je couvert pendant une absence de longue durée ?

Mise en ligne le 27/04/2018 à 09:50

Assurance habitation : suis-je couvert pendant une absence de longue durée ?

Avec l’arrivée du printemps et des beaux jours, nombreuses sont les personnes ayant décidées de s’offrir quelques semaines loin du quotidien. De même certaines d’entre elles peuvent également avoir décidé d’aller passer du temps dans leur résidence secondaire. Lors de leur départ, certaines sont amenées à se demander si leur logement est couvert durant leur absence.

L’assurance habitation souscrite lors de l’achat de votre résidence couvre cette dernière en cas de dommages, et également les biens mobiliers qu’elle peut contenir. Ainsi, pour les absences de courtes durées (1 à 3 semaines), un contrat multirisque habitation suffit pour la couverture de votre  logement en cas de dommage. Attention tout de même, si un sinistre survient pendant votre absence du fait d’une négligence de votre part, l’assurance peut choisir de ne pas vous indemniser.

Un logement non occupé pendant de longues périodes est généralement exposé à un plus grand nombre de risques. Lors d’une absence prolongée, il est généralement conseillé de contacter votre assureur afin de souscrire à une extension de garantie. La raison en est très simple, certains assureurs décident de ne plus couvrir un logement s’il n’a pas été habité depuis plus de 60 jours, voire 90 jours, du fait de la clause de non-habitation présente dans le contrat d’assurance.

Afin de sécuriser au maximum votre habitation et les biens qu’elle peut contenir pendant votre absence, veiller à prendre quelques précautions, comme placer vos objets de valeur tels que les bijoux dans un coffre-fort, ou encore activer votre système d’alarme si vous en disposez.

Si un dommage est commis, ou si un sinistre survient, vous devez le déclarer dans les 2 à 5 jours suivant sa découverte auprès de votre assureur. Veillez également à fournir les preuves de la valeur des biens endommagés ou volés, comme des factures ou encore des photographies, qui seront nécessaire à la définition de votre indemnisation.