Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation : une nouvelle hausse des tarifs prévue pour 2019

Mise en ligne le 21/12/2018 à 10:58

Assurance habitation : une nouvelle hausse des tarifs prévue pour 2019

Après des catastrophes naturelles qui ont coûté chère aux compagnies d’assurances habitation sur les deux dernières années, et après des hausses des tarifs de l’ordre de 1 à 3 %, l’assurance habitation va connaître une nouvelle augmentation de ses tarifs dès le début de l’année 2019.

En 2018, le nombre de sinistres a encore progressé par rapport à l’année dernière. C’est donc le coût des indemnisations qui a lui aussi augmenté cette année. Des sommes supplémentaires que les assureurs doivent verser aux assurés, et qui se répercutent donc forcément sur leurs prix l’année suivante.

Selon différents acteurs du marché de l’assurance habitation, le coût des contrats devrait augmenter d’environ 2 %, selon le profil des assurés et le type de bien assuré. Car forcément, les meilleurs profils, ceux considérés par les compagnies d’assurances comme les moins à risque, ne devraient pas voir cette hausse des tarifs se répercuter sur le coût de leurs contrats. En revanche, les assurés ayant déclaré de nombreux sinistres, et étant considérés comme les plus à risques, seront les plus impactés par la hausse des tarifs prévue pour 2019.

Pour de nombreux particuliers assurés, une question se pose : comment limiter l’impact de la hausse des tarifs de l’assurance habitation ? Encore une fois, les très bons profils ne seront que très peu impactés, voire même pas du tout, par cette augmentation. La seule solution pour eux serait de négocier avec leur assureur, de sorte à ce que leurs cotisations n’évoluent pas à la hausse. A l’inverse, les moins bons profils, peuvent eux, changer d’assurance habitation pour obtenir un tarif plus avantageux.

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon le 1er Janvier 2015, les assurés peuvent résilier leur contrat en cours un an après sa souscription, sans qu’aucune pénalité ou frais de résiliation puissent leur être réclamés. De même, ils n’ont pas non plus l’obligation de justifier ce choix. Faire jouer la concurrence est alors le meilleur moyen pour obtenir des garanties adaptées aux besoins de chacun tout en bénéficiant d’un prix souvent bien plus avantageux.

Reste désormais à attendre encore quelques jours pour connaître le montant exact de l’augmentation des tarifs assurance habitation, puisque les assureurs ont l’habitude de communiquer sur ce sujet en fin d’année.