Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation : vos biens mobiliers sont-ils bien couverts ?

Mise en ligne le 04/04/2018 à 14:19

Assurance habitation : vos biens mobiliers sont-ils bien couverts ?

La souscription d’une assurance habitation n’est pas obligatoire lorsque l’on est propriétaire. Pourtant, elle s’avère indispensable pour protéger votre mobilier et votre habitation en cas de sinistre. L’assurance habitation rembourse alors les dégâts causés par un incendie ou une inondation par exemple. 

Néanmoins, le niveau de remboursement varie selon votre couverture. Il est assez rare que vos meubles soient remboursés intégralement et ce, même si vous avez souscrit la garantie la plus coûteuse.
Une première indemnisation peut vous être versée en fonction de la valeur d’usage de vos biens. L’inconvénient survient lorsqu’il s’agit d’appareil électroménager ou high-tech dont la valeur peut diminuer très rapidement.

Pour effectuer votre indemnisation, votre assureur se base sur la valeur d’un bien neuf. Il déduit ensuite le taux de vétusté fixé en fonction des années et des mois. Pour une télévision le taux de vétusté atteint 10% par an et 2% par mois pour un ordinateur. Ce type de couverture s’avère donc peu avantageuse si vous espérez être remboursés efficacement.

Le remboursement à valeur à neuf s’avère plus intéressant pour les assurés même si il ne permet pas un remboursement à 100%. En effet votre assureur vous remboursera votre bien uniquement s’il ne dépasse pas un taux de vétusté (entre 20 et 30%). Dans le cas contraire, vous devrez payer le montant équivalent à ce taux. 

Selon le contrat d’assurance, des limites de temps sur vos biens peuvent être fixées. Si vous possédez un bien high-tech depuis plus de 3 ans il sera tout de même garanti mais un taux de vétusté sera appliqué.

Enfin, la dernière formule vous permet de percevoir un remboursement d’une valeur égale à celle d’un remplacement à l’identique de votre bien. Dans cette situation, la vétusté n’entre pas en compte, même si des limites de temps peuvent être fixées dans votre contrat pour certains biens.

Pour être bien remboursé, il est nécessaire de fournir les factures et les justificatifs d’achat. Attention également à respecter le délai de 6 mois pour vous rééquiper. Une fois dépassé cette limite, vous ne serez indemnisés que selon la valeur d’usage du bien et non plus la valeur à neuf.