Rechercher un bien immobilier

Assurance multirisque habitation : suis-je réellement protégé contre toute éventualité ?

Mise en ligne le 26/11/2018 à 15:55

Assurance multirisque habitation : suis-je réellement protégé contre toute éventualité ?

Bien qu’elle ne soit pas imposée par la loi, l’assurance multirisque habitation, vous permet d’être assuré contre tout risque pouvant résulter en de graves dégâts de votre logement (incendies, dégâts des eaux, catastrophes naturelles…). Si une couverture minimum est tout de même prévue, il est essentiel de bien cerner la différence entre les garanties de base et celles complémentaires, voire facultatives.
 
Concernant les garanties de base, elles sont présentes sur la plupart des contrats, puisque prévues par la loi. Celles-ci vous couvrent en cas d’incendie, catastrophe naturelle, dégâts des eaux ou encore choc d’un véhicule ou animal contre votre habitation. Par ailleurs, la plupart des contrats incluent une garantie responsabilité civile, vous assurant contre les préjudices causés par vous-même ou vos proches à l’encontre d’un tiers.
 
Si les garanties listées ci-dessus sont indispensables, elles ne sont pas pour autant suffisantes. Les garanties complémentaires vous permettent alors de compléter la couverture de base et de prendre en charge le sinistre ainsi que les conséquences de celui-ci dans leur totalité (besoin de logement temporaire, stockage de meubles, réparations d’urgence, évacuation de déchets, etc.).
 
Viennent ensuite les garanties facultatives, visant à vous protéger en cas de vol, bris de glace ou encore vandalisme, qui sont fortement conseillées et contribuent à votre sérénité. 
 
Si ce type d’assurance habitation couvre une très grande partie des dommages pouvant être causés à votre logement, il existe cependant plusieurs exceptions :
-       La négligence des équipements en cas d’incendie, notamment concernant les détecteurs de fumée ;
-       Le non-respect de certaines précautions en cas de vol (laisser la porte ouverte, s’absenter pendant plusieurs mois, ne pas enclencher l’alarme…) ;
-       Le manque d’entretien des équipements ;
-       Le non-respect des normes en vigueur en termes de construction et
-       La vétusté des biens inclus dans l’habitation.
 
Lors de la contraction d’une assurance multirisque habitation, veillez donc à prendre en compte l’ensemble de ces facteurs, afin d’être couvert le mieux possible contre toute éventualité.