Rechercher un bien immobilier

Bailleurs : sécurisez votre investissement avec l'assurance Garantie Loyers Impayés

Mise en ligne le 10/07/2014 à 16:32

Bailleurs : sécurisez votre investissement avec l'assurance Garantie Loyers Impayés

Même si les impayés de loyers sont marginaux (globalement 2 % de la masse des loyers encaissés), il n'en reste pas moins que cette éventualité est la hantise des bailleurs.
En effet, un propriétaire confronté à un défaut de paiement de son locataire se trouve souvent face à de grandes difficultés pour recouvrer les impayés. Mais comme tous les risques, ils peuvent être couverts par une assurance spécifique.
Tout bailleur peut ainsi s'assurer contre les éventuels impayés de loyers, charges et dégradations dont le locataire pourrait être l'auteur.


Pour que l'assurance fonctionne, le locataire doit tout d'abord satisfaire à des conditions précises de ressources. Ensuite, il doit fournir des pièces justificatives (bulletins de paie, avis d'imposition, etc.) et remplir une fiche de renseignements. C'est ce que les compagnies appellent l'agrément. On estime en général qu'un locataire est solvable lorsque ses revenus nets sont au moins 2,7 fois supérieurs au montant du loyer (ou au moins de trois fois supérieurs selon la situation). Il devra également posséder un contrat de travail à durée indéterminée. Dans ce cas, la caution solidaire n'est pas obligatoire. L'assurance loyers impayés et la colocation sont compatibles.


Les 4 garanties principales de l’assurance loyers impayés :
> les loyers impayés, elle prendra en charge les loyers, les charges et taxes dus, les indemnités d'occupation, en cas de défaillance du locataire, quel que soit le motif du non-paiement. Certains contrats prévoient quelques mois de franchise (non indemnisés) ;
> les détériorations et dégradations constatées au départ du locataire seront prises en charge si elles sont non couvertes par le dépôt de garantie. Cette possibilité peut être proposée en option dans certains contrats ;
> le départ prématuré du locataire, c'est-à-dire l'indemnisation du bailleur jusqu'à récupération des locaux en cas de décès ou de départ prématuré du locataire ;
> les frais de contentieux pour recouvrer le montant des loyers impayés ou pour obtenir le remboursement des détériorations immobilières et pour prendre en charge l'organisation de la procédure (huissier, avocat, etc.).


D'autres garanties sont bien souvent proposées, dans le contrat de base ou sur option : étude et vérification des documents fournis par le locataire, assurance propriétaire non-occupant, etc.

Le plus souvent les tarifs constatés varient de 3 à 4 % du montant annuel des loyers et charges. Le coût est déductible à 100 % de vos revenus fonciers. Alors ne prenez pas de risques, souscrivez un assurance Garantie Loyers Impayés. Le-partenaire.fr vous propose des solutions adaptées et compétitives.