Rechercher un bien immobilier

Bilan médical et assurance emprunteur

Mise en ligne le 24/05/2018 à 15:47

Bilan médical et assurance emprunteur

Qui dit prêt immobilier dit assurance emprunteur. Cette dernière prend en effet le relai sur l’emprunteur si ce dernier se retrouve dans l’incapacité de rembourser ses mensualités de prêt des suites d’un événement ayant causé une invalidité, une incapacité ou un décès, ne lui permettant alors plus de percevoir de revenu.

L’assurance emprunteur lui permet donc se prémunir, mais sert également de sécurité à la banque. De ce fait, les établissements bancaires exigent sa souscription. Pour cela, elles vont alors évaluer le niveau de risque que peuvent présenter les candidats à l’obtention d’un prêt immobilier grâce à un questionnaire médical.

Le futur emprunteur va donc devoir se soumettre à des formalités médicales : une déclaration d’état de santé et un questionnaire médical simplifié. Ces deux formulaires sont alors remplis par l’emprunteur qui y indique, s’il y a lieu, ses différentes maladies ou affectation. Certains documents pourront être fournis, encore une fois s’il y a lieu, afin de servir de justificatif.

Dans certains cas, une visite médicale plus complète peut être requise par l’assureur, notamment lorsque le souscripteur souhaite emprunter des montants supérieurs à 250 000 € et s’il a dépassé 45 ans. Cette visite comprend plusieurs examens de santé, et peut inclure l’avis du médecin traitant sur l’état de santé de son patient. Ces examens plus poussés permettront au final à la banque émettrice de l’offre de prêt de couvrir ou non le futur emprunteur.

De même, si ces formalités médicales permettent aux établissements bancaires de choisir entre assurer ou non l’emprunteur pour sa demande de prêt immobilier, elles permettent également d’obtenir le tarif des cotisations d’assurance. Ainsi, si un facteur de risque est validé, la banque appliquera une surprime à l’assurance de prêt, et pourra choisir d’exclure ou non certaines garanties.

Enfin, l’emprunteur peut choisir l’assurance groupe proposée par sa banque, ou se tourner vers la délégation d’assurance, qui apporte de nombreux avantages, et surtout un tarif adapté au profil de chacun. N’hésitez pas à vous tourner vers un professionnel qui saura vous aiguiller dans votre choix et vous apporter de précieux conseils.