Rechercher un bien immobilier

Comment résilier son assurance habitation ?

Mise en ligne le 10/07/2018 à 15:13

Comment résilier son assurance habitation ?

Comment être sûr d’avoir bien choisi son contrat d’assurance habitation ? Face au grand nombre d’offres proposées sur le marché, il peut parfois être difficile d’obtenir le contrat le plus en adéquation avec ses besoins et ses attentes. Il arrive même dans certains cas, que plusieurs changements de contrats surviennent. Pour cela, il faut nécessairement passer par la résiliation, mais quelle est alors la marche à suivre ?

Obligatoire pour les locataires, et facultatives pour les propriétaires, l’assurance habitation a pour but de protéger les résidences principales comme les résidences secondaires, contre les risques de dommages sur ces dernières, ou les biens mobiliers qu’elles peuvent contenir. Les contrats multirisques habitation sont donc constitués de ces garanties « habitation » mais également d’une garantie « responsabilité civile » qui a pour vocation de protéger les assurés contre les dommages pouvant être causés à des tiers.

Pour la résiliation de cette assurance habitation, certaines règles sont donc à respecter. La première : envoyer une lettre de résiliation en courrier recommandé à son assureur au moins 2 mois avant la date anniversaire de souscription du contrat.

Néanmoins, certains contrats sont régis par la Loi Hamon, qui modifie cette date d’échéance. De ce fait, ceux souscrits après le 1er Janvier 2015 peuvent être résiliés à n’importe quelle date, à condition qu’ils aient au moins 1 an.

Toutefois, il est quand même possible de résilier un contrat d’assurance habitation hors de sa date d’échéance, dans des situations particulières :

  • Si la situation de l’assuré a évolué : un déménagement, une séparation, un départ à la retraite.
  • Si le coût de l’assurance augmente : l’assuré est en droit de refuser une augmentation de ses cotisations et de demander immédiatement la résiliation de son contrat.
  • Si le niveau de risque de l’assuré diminue : un assuré est chargé de prévenir son assureur à chaque changement de situation. Il arrive que l’évolution de cette dernière amène à une diminution des risques, et de ce fait à une diminution des cotisations. Si l’assureur refuse de faire évoluer ces dernières, l’assuré est en droit de résilier son contrat.

Enfin, lors d’un changement d’assurance habitation, le nouvel assureur peut se charger des démarches de résiliation de la précédente assurance habitation pour son client.