Rechercher un bien immobilier

Economisez sur votre assurance habitation grâce à la concurrence

Mise en ligne le 14/01/2021 à 16:52

Comment économiser sur son assurance habitation ?

L’assurance habitation est un poste de dépense important pour de nombreux ménages. Faire jouer la concurrence peut parfois être une bonne idée pour économiser davantage sur celle-ci.  

Quelle est la situation des assureurs ? 

Le second confinement pourrait avoir comme effet de faire diminuer le nombre de sinistres déclarés en ce qui concerne les contrats multirisque habitation. Ce qui pourrait permettre aux assureurs d’économiser plus de 3 millions d’euros par jour, et jusqu’à un montant total estimé de 100 millions d’euros pour un confinement d’un mois. A cela s'ajoute les économies déjà réalisées lors du premier confinement, qui sont estimées à plus de 220 millions d’euros.  
 
Ainsi, certains postes habituels de dépenses en matière d’assurance habitation ont fortement diminué. C’est le cas des sinistres liés aux cambriolages qui ont connu une diminution de 75% entre mars et mai 2020. Par ailleurs, certaines régions telles que L’Occitanie semblent plus touchées par cette baisse des sinistres avec une diminution de 87% des cas. Cette baisse générale des cambriolages peut s’expliquer par la présence des habitants à leur domicile. De même pour les dégâts des eaux, la présence des occupants sur les lieux peut expliquer la baisse enregistrée, de 4 000 déclarations quotidiennes en temps normal à environ 2 800 en période de confinement. Un troisième poste d’économies pour les assureurs s’est également manifesté lors des confinements : les blessures et dommages causés aux tiers. En effet, le nombre de dossiers a diminué d’environ 70%, ce qui peut sembler logique du fait des gestes barrières, dont la limitation des interactions sociales, mis en place avec la crise sanitaire. Même lors du premier déconfinement survenu durant l’été, les chiffres n’ont pas augmenté contrairement à ce qui était attendu. Le nombre de sinistres aurait même baissé de 10% en Juillet et Août. Une aubaine pour les assurances qui ont ainsi pu réaliser de nombreuses économies. 
 
Cependant, de nombreux assureurs mettent aujourd’hui en avant le risque lié aux catastrophes naturelles. En effet, leur indemnisation correspondrait à un quart du total qui est reversé aux assurés, soit un coût estimé à 1,6 milliard d’euros par an sur la période 2016-2019; coût qui aurait doublé en dix ans, puisqu’entre 2010 et 2015 celui-ci était estimé à 1,6 milliard. Un argument qui peut sembler pour beaucoup bancal puisque les événements climatiques endommagent très souvent les routes ou infrastructures qui sont par la suite gérées par l’Etat. Par ailleurs, l’indice des coûts pouvant être liés à la réparation a augmenté de 0,4% en 2020 et semble donc se stabiliser.   
 
Enfin, un dernier point souvent évoqué pour justifier la hausse des cotisations est le fait que les économies réalisées via les assurances habitations sont généralement plus faibles que celles réalisées sur les polices automobiles. Ainsi, les estimations tendent vers une augmentation de 1,5 à 2% du montant des cotisations en 2021. Pour diminuer le coût de votre assurance habitation, n’hésitez donc pas à regarder la concurrence.  

Comment réduire le montant de son assurance habitation ?  

L’assurance habitation peut parfois représenter un poste de dépense assez important que de nombreux assurés souhaitent voir diminuer. Quelques points peuvent être appliqués afin de faire baisser son montant.  
 
Tout d’abord, faites attentions aux risques assurés plusieurs fois. En effet, des doublons peuvent exister entre vos différents contrats, pour la responsabilité civile par exemple. Prenez le temps de les vérifier afin de ne pas payer inutilement des cotisations pour un risque déjà couvert.  
 
Pensez aussi à revoir la valeur de vos biens. Par exemple, au sein de votre maison, certains objets assurés neufs peuvent avoir été dévalorisées au fil des années. Leur valeur déclarée n’est donc plus objective et engendre un coût supplémentaire que vous pourriez partiellement réduire.  
 
Un troisième point à prendre en compte concerne les franchises. En effet, celles-ci peuvent être modulées. L’augmenter peut être une bonne idée, si vous êtes sûrs de pouvoir la payer en cas de sinistre. Le montant de votre tarif peut également être renégocié. N’hésitez pas à le faire grâce à des arguments tels que l’absence de sinistres ou tout simplement en présentant un devis réalisé chez un concurrent qui propose des prix moins élevés.  
 
Enfin, le dernier point à ne pas négliger afin de réduire le montant de son assurance habitation est la concurrence. En effet, au fil des années chez un même assureur, le montant des tarifs annuels a sans doute augmenté. Renseignez-vous auprès de la concurrence qui pourrait vous proposez une assurance habitation à moindre coût.