Rechercher un bien immobilier

Fait-on des économies en changeant d’assurance emprunteur ?

Mise en ligne le 10/04/2018 à 14:57

Fait-on des économies en changeant d’assurance emprunteur ?

Depuis le 1er janvier 2018, l'amendement Bourquin vous permet de changer d’assurance emprunteur à chaque date anniversaire du contrat, et non plus seulement la première année comme c’était le cas depuis 2014 avec la loi Hamon. La nouvelle assurance de prêt choisie doit présenter le même niveau de garantie que l'assurance groupe de la banque. Si c’est le bien le cas, la banque ne pourra ni refuser la substitution d’assurance, ni vous la facturer. Les conditions du prêt immobilier restent inchangées. Tout refus de substitution de la part de la banque doit être motivé par courrier.

Afin d'avoir les garanties équivalentes, la banque devra vous fournir une liste de 11 critères maximum sur une liste de 18 (rappelle le comité consultatif du secteur financier "CCSF") que le contrat individuel devra obligatoirement remplir. Ces critères figurent sur la fiche standardisée d’information que votre banque a l’obligation de vous remettre en amont de l'offre de crédit immobilier.

Les clients les plus jeunes, en bonne santé et non-fumeurs sont ceux qui ont le plus intérêt à changer d’assurance emprunteur.  Un cadre non-fumeur de 27 ans ayant emprunté 200 000 euros sur 25 ans pourrait ainsi économiser jusqu' 70 % du cout de l'assurance groupe de la banque. Pour cela, il suffit de réaliser une simulation assurance emprunteur.

Mais cela ne veut pas dire qu’un emprunteur plus senior n’y trouvera pas son compte. L’économie réalisée sera moins importante, mais il pourra probablement trouver un contrat lui offrant une meilleure couverture. Les contrats les moins chers sont paradoxalement souvent ceux qui offrent les meilleures garanties !