Rechercher un bien immobilier

Gestion locative : des solutions pour faire face aux loyers impayés

Mise en ligne le 14/12/2015 à 08:57

Gestion locative : des solutions pour faire face aux loyers impayés

Selon la fondation Abbé Pierre, il y a en France un peu plus de 1 250 000 locataires qui ont des difficultés à payer leurs loyers. Il devient obligatoire pour les propriétaires bailleurs de se protéger en cas d'impayés. Mais quelles sont les solutions ?
 
Un nouveau dispositif la GAL dès 2016 ?
Un nouveau dispositif a été annoncé et devrait entrer en vigueur dès 2016 mais rien n’est encore officiellement signé. La Garantie des loyers Action Logement est une convention entre l’État et Action Logement et elle doit permettre la participation des employeurs à l’effort de construction.

La GAL aura pour objectif de faciliter l’entrée dans le parc locatif privé des salariés de moins de 30 ans ainsi que des salariés en situation précaire (CDD, période d’essai, apprentissage). Elle pourrait concerner 70 % des 800 000 personnes entrant sur le marché du travail chaque année.
 
3 dispositifs de garantie
Sur le marché de l'assurance, il existe trois dispositifs : la garantie des risques locatifs (GRL), la garantie loyers impayés (GLI) et la caution locative étudiante (Clé). La Clé (prise en charge par l'Etat) permet aux étudiants dépourvus de garants personnels, de faciliter leur accès à un logement, en couvrant 500 € pour une personne seule en région, 600 € en Île-de-France et 700€ à Paris. En cas de loyer impayé, le propriétaire doit directement s’adresser au Crous.

Quant à elle, la GRL (garantie des risques locatifs) couvre les loyers impayés, les éventuels frais juridiques et de remise en état suite à dégradations. Le propriétaire bailleur dispose de 15 jours pour y souscrire à la signature du bail. Si ce délai est dépassé, il devra attendre six mois, et que le locataire n’ait aucun impayé, pour pouvoir y souscrire. La GRL prend en charge dans la limite d’un plafond de 70 000 euros pendant toute la durée du bail. Concernant les frais de remise en état suite à dégradation, le remboursement s’effectue dans la limite de 7 700 euros pour les biens non-meublés et 3 500 euros pour les biens meublés.

La Garantie Loyers Impayés (GLI) permet de sécuriser un investissement locatif en limitant les risques liés aux impayés de loyers du locataire. L'assurance loyers impayés rembourse les loyers et les frais de recouvrement des impayés, à hauteur du plafond prévu dans le contrat d’assurance. Alors que pour souscrire à la GRL, le locataire doit gagner au moins deux fois le montant du loyer, la GLI nécessite que ce dernier détienne un CDI et ait comme ressources minimums trois fois le montant du loyer.
Le cout de la garanties loyers impayés varie de 1,7 % à plus de 3 % du montant des loyers.

>> Le-Partenaire.fr vous propose un devis garanties loyers impayés