Rechercher un bien immobilier

La garantie loyers impayés pour une location sereine

Mise en ligne le 23/07/2020 à 17:04

La garantie loyers impayés pour une location sereine

Sur le marché de l’immobilier les propriétaires mettant leur bien en location sont en moyenne 4% à devoir faire face aux loyers impayés. Pour ceux qui comptent sur ce revenu pour rembourser les mensualités de leur emprunt c’est un véritable calvaire. Si le bailleur peut entreprendre des procédures de recouvrement, elles sont souvent longues et fastidieuses et ne permettent pas de couvrir l’intégralité de la somme manquante. Pour vivre cet investissement sereinement, il convient de s’orienter vers une garantie loyers impayés (GLI).

Les avantages de la garantie loyers impayés
Cette garantie proposée par des assureurs privés existe depuis des années, mais servait à l’origine à compléter l’ancienne garantie des risques locatifs (GRL). Depuis le 20 janvier 2016, c’est le dispositif Visale qui vient la remplacer, pour aider les salariés précaires et les jeunes à trouver un logement. Cependant, les garanties proposées par ce nouveau service public ne sont pas suffisantes, les assurances privées peuvent encore s’avérer très utiles. En effet, elles prennent en charge le remboursement des loyers que le locataire n’a pas payé, les éventuelles dégradations au sein du logement ainsi que les frais des procédures pouvant être menées à l’encontre de l’occupant. Mais pas seulement, au sein de certains contrats on retrouve une couverture pour une période où le bien serait vacant, suite à un départ non prévu du locataire par exemple.

Des garanties identiques mais des prix et des modalités variables
Généralement les compagnies privées proposent les mêmes couvertures, mais le prix et les modalités peuvent varier de façon importante en fonction des contrats. Il sera alors nécessaire de comparer plusieurs offres avant de signer. Si son coût est variable, on estime que le poids de cette protection représente 2 à 4% du montant du loyer. Enfin une modalité valable pour l’ensemble des contrats, il sera nécessaire d’attendre entre 3 et 4 mois après un impayé pour obtenir une indemnisation de votre assureur.

Cependant pour avoir l’opportunité de souscrire une garantie loyers impayés, il conviendra de remplir certaines conditions. Pour une grande majorité des assureurs, le loyer ne devra pas dépasser les 2 500 euros mensuels, charges et taxes comprises. De plus, le salaire du bailleur  devra être deux fois supérieur à cette somme. Pour se protéger encore davantage, certaines compagnies demandent que les occupants soient sélectionnés sur le volet. Il sera alors nécessaire de présenter des justificatifs de solvabilité tels que leur contrat de travail, leurs fiches de paie ou encore des avis d’imposition.