Le marché de l’assurance emprunteur se démocratise

Mise en ligne le 13/02/2018 à 14:31
Le marché de l’assurance emprunteur se démocratise

Ces dernières années, le marché de l’assurance emprunteur connait de grands bouleversements et de se démocratise fortement.
Tout à débuté avec la loi Lagarde de 2010 qui permet aux emprunteurs de choisir librement leur assurance emprunteur et non plus uniquement celle proposée par leur organisme prêteur.

Ensuite vient la loi Hamon de 2014 qui offre la possibilité aux emprunteurs de résilier leur contrat d’assurance emprunteur durant l’année qui suit la signature de l’offre de prêt immobilier.
Enfin, avec l’amendement Bourquin vous pourrez changer d’assurance emprunteur à la date d’anniversaire de la signature de votre contrat et ce tous les ans.

Ces lois offrent donc plus de libertés aux emprunteurs pour choisir leur assurance de prêt. L’objectif étant de leur faire réaliser des économies importantes.
 
Une étude montre que 69% des personnes souhaitant effectuer une délégation d’assurance le font pour un rachat de crédit immobilier et elles sont très souvent deux à être assurées (71% des cas).  Les co-emprunteurs sont âgés en moyenne de 42 ans.
En revanche lors d’une acquisition immobilière ils ne sont que 13% à demander une délégation d’assurance emprunteur.

La solution de facilité reste de souscrire un contrat d’assurance emprunteur dans sa banque car les démarches sont simplifiées. Néanmoins l’ouverture du marché à d’autres acteurs que les banques devrait inciter les emprunteurs à modifier leur contrat d’assurance emprunteur.