Rechercher un bien immobilier

Le-Partenaire.fr s’attaque à l’assurance emprunteur américaine

Mise en ligne le 05/05/2017 à 16:05

Le-Partenaire.fr s’attaque à l’assurance emprunteur américaine

De retour sur les routes de The Big Apple, Le-Partenaire.fr continue ses découvertes sur le système immobilier américain. (Si vous avez raté notre 1er épisode à New-York, cliquez ici).

Aujourd’hui, nous nous attaquons à l’assurance emprunteur. Bien que non obligatoire, l’assurance emprunteur est vivement conseillée. Elle permet de vous couvrir en cas d’imprévus (décès, arrêt de travail, invalidité…). Il n’est pas impératif de contracter une assurance emprunteur auprès de la banque qui a accordé le prêt immobilier. C’est en cela que le courtier a son importance puisqu’il peut vous permettre d’obtenir une assurance emprunteur individuelle. 

En terme d’assurance emprunteur, les Etats-Unis fonctionnent dans la même lignée qu’en France. En effet, le “Payment Protection Insurance, PPI” (assurance de protection en anglais), est le terme général pour désigner toutes les protections qu’il existe sur le marché américain (le crédit à la consommation, les prêts automobiles…) et notamment assurer son crédit. 

Ainsi, le PPI couvre les personnes qui ont contracté un prêt immobilier en cas de décès, d’invalidité, d’arrêt de travail. 
Néanmoins, les Etats-Unis semblent plus strictes sur le remboursement. Généralement le PPI dure 12 mois (même s’il peut être élargi) et donc, après ce délai, l’emprunteur doit trouver d’autres moyens (par lui-même) pour rembourser la dette.