Rechercher un bien immobilier

Les bonnes raisons d’avoir recours à la délégation d’assurance

Mise en ligne le 05/07/2018 à 16:58

Les bonnes raisons d’avoir recours à la délégation d’assurance

Depuis quelques années, et grâce à la loi Hamon, les emprunteurs ont la possibilité de choisir librement leur assurance emprunteur, et donc de faire jouer la concurrence pour obtenir le tarif le plus avantageux. De même, grâce à l’amendement Bourquin mit en application depuis le 12 Janvier 2018, il est désormais possible de résilier un contrat d’assurance annuellement à sa date anniversaire.

Cette assurance de prêt, requise systématiquement par les banques lors de la souscription à un prêt immobilier, peut représenter jusqu’à 30 % du coût total d’un crédit. La délégation d’assurance apporte donc de nombreux avantages aux emprunteurs qui y ont recours. Le principal étant les économies réalisées, qui peuvent s’élever à près de 70 % de coût de cette assurance.

En effet, à l’inverse des contrats groupes délivrés par les banques, les contrats individuels sont bien moins onéreux. Outre l’âge et le montant du prêt, leur tarification passe par l’analyse d’un plus grand nombre d’éléments relatifs au profil de l’emprunteur : sa situation professionnelle, ses loisirs, sa santé, etc. Il est alors possible d’obtenir une tarification sur mesure, en fonction des risques de chacun.

Les garanties pouvant être superflues pour certains particuliers peuvent également être exclues des contrats, de même que certaines peuvent être ajoutées en fonction de leurs besoins. Mais n’ayez pas d’inquiétude, l’équivalence des garanties est pour autant protégée, puisque les contrats externes doivent proposer au moins des garanties répondant aux exigences de la banque. Ainsi, les emprunteurs peuvent donc bénéficier d’un bon niveau de couverture à un tarif moindre.

Par ailleurs, pour les emprunteurs jugés comme « risqués » pour les banques, et qui éprouvent quelques difficultés à trouver une assurance emprunteur à un prix raisonnable, la délégation prend tout son sens. Les organismes d’assurances sont moins réticent que les banques à assurer ce profil d’emprunteur, leur permettent alors d’obtenir un contrat convenable et de ce fait d’accéder à la propriété.

Les emprunteurs ayant souscrit un contrat d’assurance emprunteur à un taux élevé il y a quelques années, ont eux aussi tout intérêt à chercher une offre plus avantageuse. Pour le changement de leur contrat, deux conditions sont à respecter :

  • Obtenir une assurance emprunteur avec des garanties au moins équivalentes à celle du précédent contrat
  • Envoyer une lettre de résiliation à leur assureur actuel au moins deux mois avant la date anniversaire fixée par la banque

Cette dernière dispose ensuite d’un délai de 10 jours pour notifier son refus ou son acceptation à l’emprunteur.