Rechercher un bien immobilier

Les conséquences du rachat de crédit sur l’assurance emprunteur

Mise en ligne le 29/03/2018 à 15:44

Les conséquences du rachat de crédit sur l’assurance emprunteur

Lorsque vous contractez un prêt immobilier, votre banque exige une couverture. Il s’agit de l’assurance emprunteur qui garantie le remboursement de votre emprunt en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité de travail. Si l’un de ces risques survient, le capital restant dû sera pris en charge par votre assureur à hauteur de la quotité souscrite dans votre contrat. 

Si vous êtes seul, la quotité est de 100%. Si vous êtes co-emprunteurs, la quotité peut concerner les deux personnes. Selon vos revenus et l’état de santé de chacun, plusieurs solutions de répartitions existent. Vous pouvez ainsi répartir la quotité à 50% chacun ou à 80-20 par exemple. Le choix de cette quotité influence le prix de votre assurance de prêt, tout comme le montant du capital emprunté.

Différentes solutions existent pour diminuer le coût d’un prêt immobilier. D’une part la renégociation de crédit immobilier. Elle a pour but de réviser les modalités du prêt en cours afin de réduire le taux crédit immobilier. Si cette option n’est pas possible, les emprunteurs se tournent alors vers un rachat de crédit immobilier. Dans ce cas, l’emprunteur s’oriente vers un autre organisme bancaire pour que ce dernier lui rachète son prêt. S’installe alors une renégociation de votre contrat d’assurance emprunteur avec votre banque initiale. 

Si vous souhaitez conserver votre contrat, il est indispensable qu’il contienne les garanties exigées par votre organisme prêteur qui vient de racheter votre crédit. Cependant, il se peut que votre situation professionnelle ou personnelle ait évolué entre temps. Ces changements peuvent impacter à la hausse le montant de votre assurance. 

Si votre assureur ne souhaite pas modifier le tarif de votre contrat, vous pouvez opter pour la délégation d’assurance. Il s’agit d’un bon moyen afin de réaliser des économies sur le coût total de votre assurance. Vous bénéficierez alors d’un nouveau taux d’assurance emprunteur et d’une mensualité réduite.