Rechercher un bien immobilier

Location d’un logement non meublé : l’assurance habitation est obligatoire

Mise en ligne le 18/12/2019 à 15:56

Location d’un logement non meublé : l’assurance habitation est obligatoire

Un locataire d’un logement non meublé, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement doit obligatoirement souscrire une assurance habitation. C’est en effet une obligation législative.

L’assurance habitation locataire doit au moins prendre en charge les risques locatifs qui concernent un incendie, un dégât des eaux ou encore une explosion. Sans ces garantie et l’attestation d’assurance, votre bailleur est tout à fait en droit de ne pas vous remettre les clés. Autre solution à sa disposition, vous louer tout de même le logement mais en souscrivant pour votre compte, une assurance habitation dont vous devrez évidemment payer les cotisations. Dans ce cas de figure, il est courant que le bailleur souscrive le contrat d’assurance le plus performant et donc le plus onéreux. Alors pour ne pas avoir de mauvaise surprise, il est préférable d’anticiper et de souscrire vous-même l’assurance habitation. 

Soyez également attentif, la présentation de l’attestation d’assurance doit être effectuée chaque année.  Ainsi, si lors de la seconde année de location par exemple, vous ne présentez pas cette attestation, le bailleur sera en droit de résilier le bail si une clause de la sorte est inscrite dans le contrat. 

Dans le cas où vous vous trouvez en colocation, sachez qu’il existe deux solutions pour assurer le bien loué. Soit chaque colocataire souscrit à titre individuel son contrat d’assurance soit un contrat unique est souscrit et dans lequel chaque colocataire est mentionné. 
Nous évoquions l’obligation d’assurer un logement loué non meublé. Sachez également que cette obligation est valable pour un logement meublé qui est votre résidence principale. Par conséquent, les locations saisonnières ne sont pas concernées par cette obligation. 

Quelles sont les garanties à souscrire ? 

Pour un locataire, il est impératif de couvrir les risques locatifs qui concernent les dommages pouvant être causés sur le logement. En cas de dommage, l’assurance viendra alors indemniser votre propriétaire. 

Cette assurance est donc limitée. En cas de dommages causés à un tiers ou sur vos biens matériels (ordinateur, télé, canapé…) cette assurance ne vous couvre pas. Il convient alors d’ajouter à votre contrat ces garanties optionnelles qui vous assurent plus efficacement.