Rechercher un bien immobilier

Loi Hamon : comment changer d’assurance emprunteur ?

Mise en ligne le 24/11/2014 à 09:06

Loi Hamon : comment changer d’assurance emprunteur ?

Depuis le 26 juillet 2014, la loi Hamon permet de résilier son assurance emprunteur durant la première année suivant la signature. Cette mesure favorise la mise en concurrence mais un point est à surveiller attentivement : l’équivalence des garanties. Le-Partenaire.fr vous accompagne dans cette démarche avec une économie de plus de 50% sur votre assurance actuelle.


Loi Hamon et résiliation d’assurance emprunteur
Il vous est désormais possible de résilier votre contrat assurance emprunteur durant la première année, à la condition de proposer à la banque du prêt une assurance crédit immobilier d’un niveau de garanties au moins équivalent. Le rôle du courtier en assurance prend tout son sens, pour avoir la meilleure offre, aux meilleures conditions.


Assurance emprunteur : le rôle central des banques
Les banques ont l’obligation de considérer les devis d’assurance emprunteur proposés par leurs clients. En l’absence de réponse sous dix jours ou de refus non-motivé, elles s’exposent à une amende de 3 000€. Mais chaque établissement peut appliquer son propre système de comparaison des contrats : une source de confusion pour le consommateur et le risque de conflits d’intérêts, pour la banque.


Bien négocier son contrat d’assurance emprunteur
Pour cela, faites appel à un courtier qui va prendre soin d’étudier les garanties de votre devis, au regard de votre assurance souscrite. Les différences se nichent dans les détails, en particulier dans la garantie incapacité de travail : remboursement indemnitaire ou forfaitaire, durée de la franchise, couverture de l’incapacité de travail pour «sa » profession ou pour « toute » profession... Soyez aussi attentif aux exclusions très spécifiques, si elles diffèrent de votre assurance emprunteur actuelle.


> Devis assurance emprunteur