Rechercher un bien immobilier

Quels sont les profils qui souhaitent effectuer une délégation d’assurance emprunteur ?

Mise en ligne le 27/12/2017 à 16:05

Quels sont les profils qui souhaitent effectuer une délégation d’assurance emprunteur ?

L’amendement Bourquin prévoit de généraliser la possibilité de changer d’assurance emprunteur à l’ensemble des stocks de contrats de crédit immobilier. Les futurs emprunteurs pourront résilier leur contrat d’assurance emprunteur à la date d’anniversaire de ce dernier. Cela leur permet de faire jouer la concurrence et de réaliser des économies importantes sur le montant de l’assurance emprunteur.

Néanmoins les banques qui possèdent la très grande majorité des parts de marché de l’assurance emprunteur ne sont pas de cet avis. Elles ont saisi le Conseil Constitutionnel et remettent en cause la généralisation de la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur. Le Conseil Constitutionnel devrait donner son verdict le 12 janvier prochain.

Nous allons nous intéresser à ces emprunteurs qui souhaitent résilier leur contrat d’assurance emprunteur. Parmi les personnes interrogées, l’optimisation budgétaire est la principale raison qui explique le changement d’assurance emprunteur (69% des foyers interrogés résilient leur contrat dans le cadre d’un rachat de prêt immobilier).

Dans le cadre d’un rachat de crédit, les emprunteurs qui veulent bénéficier de la délégation d’assurance emprunteur sont généralement deux à être assurés (71% des cas). L’emprunteur principal est un homme dans 77% des situations. L’âge moyen de l’emprunteur et du co-emprunteur est de 42 et 41 ans, ce sont principalement des salariés cadres et non cadres.

Dans le cas d’une acquisition, le pourcentage de couple souhaitant résilier leur contrat d’assurance emprunteur est majoritaire par rapport aux personnes seules (61%). La plupart d’entre eux sont également salariés cadres et non cadres.

Enfin, dans le cadre de la loi Hamon, les personnes souhaitant profiter de la délégation d’assurance emprunteur sont majoritairement deux (68% des cas). L’homme est l’emprunteur principal dans 78% des cas, il est âgé de 37 en moyenne et il est salarié du privé.