Rechercher un bien immobilier

✔ Quid de la délégation de l’assurance emprunteur en 2019

Mise en ligne le 28/01/2019 à 07:51

✔ Quid de la délégation de l’assurance emprunteur en 2019

28 janvier 2019 – L’année 2018 a été marquée par de nombreux changements sur le marché de l’assurance emprunteur, et notamment l’adoption de l’amendement Bourquin par le Conseil Constitutionnel.
 


En effet, depuis le 1er Janvier 2018, les emprunteurs ont reçu un droit supplémentaire pour choisir l’assurance emprunteur de leur crédit immobilier. Grâce à l’amendement Bourquin, les emprunteurs peuvent désormais résilier leur assurance de prêt dans un délai de 2 mois avant la date anniversaire de leur contrat, et ce tous les ans.
 

 

✔ Une assurance qui représente jusqu’à 30 % du coût d’un crédit immobilier

Sur la totalité des frais engendrés par la souscription d’un prêt immobilier (frais de notaire, frais de dossier, garantie, assurance emprunteur, intérêts, etc.) l’assurance emprunteur peut représenter jusqu’à un tiers de ce montant. Une couverture qui coûte donc chère, mais qui constitue un instrument essentiel pour la protection de l’emprunteur en cas d’accident, de maladie et de décès.

L’assurance emprunteur est depuis toujours le pré carré des banques. Ainsi, en 2017, elles ne détenaient pas moins de 84,71% du marché alors qu’elles proposent des tarifs presque deux fois plus élevés que ceux d’assureurs externes. En moyenne, une assurance emprunteur en délégation coûte 9 000 euros aux emprunteurs contre près de 15 500 euros pour les assurances “ groupe” des banques.

 


Les emprunteurs ont à leur disposition un réel moyen de faire des économies substantielles tout en préservant des garanties optimales !