Rechercher un bien immobilier

Résiliation d’assurance emprunteur: des gains économiques conséquents

Mise en ligne le 06/03/2019 à 15:51

Résiliation d’assurance emprunteur: des gains économiques conséquents

Les démarches pour acquérir un bien immobilier sont très souvent longues et complexes. Il est alors courant que certains aspects de cette opération soient mis de côté. C’est parfois le cas pour l’assurance emprunteur, notamment chez les jeunes porteurs de projet pour qui cette couverture reste floue. Pourtant, l’assurance emprunteur est une condition nécessaire pour les banques afin d’octroyer un prêt immobilier. Cette couverture possède un coût relativement élevé. Or depuis les dernières lois en vigueur, il est possible de résilier son contrat d’assurance emprunteur tous les ans, à la date d’anniversaire du contrat en cours afin de souscrire un nouveau contrat.

Vous vous demandez quel est l’intérêt d’une telle démarche ? Il est tout trouvé puisque changer de contrat d’assurance emprunteur permet de réaliser des économies conséquentes. Prenons le cas d’un emprunt immobilier sur 20 ans avec un taux crédit immobilier de 1.5% et un taux d’assurance emprunteur de 0.38%. Un changement d’assurance emprunteur pour un taux de 0.178% permettra de réaliser 16 000 € d’économies pour l’ensemble du projet.

Outre le gain financier, changer d’assurance emprunteur est également le moyen de souscrire de nouvelles garanties plus adaptées à la situation de l’emprunteur. En effet, les contrats souscrits au sein d’une banque sont des contrats groupes, dont les garanties sont identiques pour tous les emprunteurs. La délégation d’assurance permet donc de souscrire un contrat individuel avec des garanties spécifiques.

Néanmoins, pour changer de contrat d’assurance emprunteur, certaines conditions légales sont à respecter. Il s’agit tout d’abord des garanties inscrites sur le nouveau contrat. Elles doivent obligatoirement être au moins équivalentes à celles inscrites sur le précédent contrat. Dans le cas contraire, l’assureur est en droit de refuser votre demande de changement de contrat. L’autre condition impérative est d’effectuer les démarches de délégation au plus tard deux mois avant la date d’anniversaire du contrat en cours.